Sexe

La vie sexuelle de mon voisin Francis — Episode 6, la surprise

Posté par Loupche 28 juin 2020 0 commentaire

Après de longs mois d’absence, nous revoilà pour le sixième épisode tant attendu de cette série, qui maintient hors d’haleine tout le lectorat de Berthine ! 

 Les questions doivent fuser : comment va Francis ? Pourquoi ne pas avoir repris la plume plus tôt ? Et sa meuf, comment va-t-elle ? 

Pas de panique, tout sera révélé ici, et bien plus. Dans cet épisode, nous allons vous raconter le point culminant de notre relation avec Francis : nous l’avons présenté à nos ami·e·s. 

Si tu débarques, et ne sais pas qui est Francis, quel bonheur ! C’est comme si tu regardais Friends pour la première fois, mais avec notre série sur Francis le Crooner. 

Voici les 5 premiers épisodes de la série :

Nous sommes maintenant déconfinés. Plus de Marseillaise jouée à la guitare électrique, fenêtres ouvertes, à 20h, par notre cher Francis. Détendue, j’invite un petit groupe d’ami·e·s à venir prendre le goûter. Petits gâteaux, thé glacé et chocolat sont de la partie, pour ravir nos papilles. Nous discutons allègrement de choses et d’autres, sans voir le temps passer. 

Il faut savoir que mes ami·e·s ont très souvent entendu parler de Francis. Mon exaspération, ainsi que celle de Ju le Zébu, notre rédactrice incognito, finit souvent par revenir sur la table, tant nous avons besoin de nous libérer de ce poids sur nos épaules : Francis nous fait chier, nous sommes tolérantes, et pourtant, nous détestons vraiment Francis. 

Mais, à ce goûter-là, nous avions invité un ami extérieur à notre groupe, qui ne comprenait absolument pas pourquoi mon amie Natacha (je n’ai pas d’amie qui s’appelle Natacha, je joue le jeu de l’anonymat) me demande des nouvelles d’un certain Francis. Nous procédons donc à lui raconter toute la genèse de « Francis & Cie, ou comment faire sortir de ses gonds un moine bouddhiste ». 

Nous en arrivons au fait que, pendant tout le confinement, malgré mon ascension en claquettes de l’épisode 3 et une douce lettre glissée sous la porte de Francis par Ju le Zébu, il n’a toujours pas compris qu’on entend tout. TOUT. Ses minables gratouilles sur sa guitare à 1h du matin, ses fredonnements approximatifs quand je commence juste à m’endormir, ses pas d’éléphants quand il se réveille le matin, et encore sa guitare à 7h du matin (oui oui, même pendant le confinement). Et puis les orgasmes, évidemment, les grincements du lit, les petits couinements, et tout le package. 

Notre assemblée réunie autour du thé rit de bon coeur, et s’étonne que nous ne soyons pas encore montés l’empaler sur sa guitare. Quand soudain, Natacha demande : « mais tu sais ce qu’il fait dans la vie ? ». Interloquée, je réponds par un haussement d’épaules, ce à quoi elle répond, les yeux exorbités par la surprise : « tu ne l’as jamais cherché sur Google ??? ». 

Mais oui, pourquoi n’y ai-je pas pensé plus tôt. Son nom est sur la sonnette, ni une ni deux, je tape « Francis le Crooner » sur mon moteur de recherche. En quelques secondes, toute sa vie défile devant mes yeux : sa profession, son Facebook, ses photos… La sensation est vertigineuse. Outrée, je découvre qu’il est médecin — moi qui croyais que c’était une profession noble… Je partage à l’assemblée mes découvertes, et blague sur le fait que quelqu’un ici s’est peut-être fait ausculter par lui. 

C’est alors que mon ami Jean-Baptiste, le fiancé de Natacha, curieux, me demande de lui montrer sa tête. Quel plaisir ! Après plus d’un an à parler de cet étrange voisin, je pouvais enfin dévoiler son vrai visage, via une photo sur Google. 

Pensant que cela allait s’arrêter là, je vois soudain ce cher Jean-Baptiste devenir livide, ouvrir de grands yeux terrifiés, porter la main à sa bouche et diriger vers nous un regard plein de détresse. Il murmure alors :

« C’est mon dentiste… »

Silence lourd pendant deux secondes. Puis, on s’en douterait, fou-rire général face à ce pauvre JB traumatisé qui, soudain, se rend compte que son dentiste et Francis le Crooner sont une seule et même personne. Après les quelques minutes de choc, il réussit enfin à parler :

« Mais il a mis ses mains dans ma bouche !! Et il m’a dit d’enlever mes chaussures !! »

Bref, Francis est plein de surprises. En plus de jouer de la guitare comme un pied, et d’avoir une vie sexuelle quadrillée, il est aussi médecin. D’ailleurs, JB cherche un nouveau dentiste, si vous connaissez quelqu’un…

Et ce n’est pas tout ! Sur la première page de Google, juste en-dessous de son Facebook, nous découvrons que Francis a une chaîne YouTube. Le malaise d’en connaître encore plus sur notre voisin est profond, mais le voyeurisme nous fait cliquer. Et là… Ce sera pour le prochain épisode. 

Laisser un commentaire

Vous aimerez aussi