Bien-êtreEducationIdéesIntimePhilosophie / SociologiePolitiquePsycho

Comment construire une vie de couple harmonieuse…

Posté par Nathanael 10 février 2020 0 commentaire

Depuis mon précédent article, je me surprends à découvrir de nouvelles leçons de vie que m’a apporté ma pratique de la danse sportive. Je baigne tant dedans que je n’y prête plus attention, mais parfois, presque par hasard, je compare la danse à ma vie de tous les jours… Et je me rends compte de tout ce que j’ai appris.

Ce qui fascine le plus dans la danse sportive, c’est cette connexion que partage le couple de danseur.se, autant sur le plan émotionnel, de par leur attention constante l’un pour l’autre, que sur le plan physique. La danse sportive distille un idéal romantique entre les deux partenaires, marqué par l’entraide, une extrême confiance, et une égalité exemplaire (qui est corrompue pour établir une performance extrêmement genré, ce qui est bien dommage, mais c’est un sujet pour une autre fois !)

Voilà voilà, je pense que c’est assez clair pour la confiance!

La connexion – cet ingrédient magique

Concrètement, les partenaires échangent de l’énergie par leur connexion physique – le plus souvent, en danses latines, par la main gauche du leader et la main droite du follower. Cet échange doit rester constant, et se caractérise soit par une pression, soit par une tension. A différent moments de la chorégraphie, la connexion évolue fluidement d’un pole à l’autre, en douceur, pour permettre aux partenaires de s’entraider au mieux dans leurs actions au fur et à mesure de leur chorégraphie.

Cette connexion leur permet non seulement de se soutenir mutuellement, mais aussi de s’exprimer spontanément, puisque tout changement minimal d’énergie sera ressenti par le.la partenaire. Idéalement, les propositions d’interprétation permettront au couple d’entamer une conversation vivante et fluide, plutôt que de répéter froidement et mécaniquement les mouvements travaillés.

Avec beaucoup de travail, de talent, et d’argent, on peut arriver à ça :

Probablement la performance la plus touchante que je connaisse…

Ce qu’une bonne connexion nécessite

Mais voilà : il faut déjà être connecté à soi-même avant de pouvoir se connecter à quelqu’un d’autre. Je peux échanger de l’énergie avec quelqu’un d’autre seulement dans la mesure où nous sommes tous les deux stables. Il est important de prendre conscience du poids que je peux accueillir et compenser, puisque, si je ne suis pas stable et que quelqu’un s’appuie sur moi, les chances sont grandes pour que le sol fasse intimement connaissance avec mes dents !

Par conséquent, l’entraînement est ponctué de retours des deux partis : à ce moment-là c’est trop, tu peux accentuer ici, je ne sens rien là… Ce manège incessant est indispensable, puisqu’il est impossible de faire par soi-même l’expérience de ce que ressent le.la partenaire. La réussite à long terme du partenariat est donc directement dépendante de la capacité de verbaliser un retour, et de celle d’accepter une proposition. Si l’un.e des partenaires est timide, manque de confiance en soi ou n’est pas à l’aise dans la relation, la capacité d’exprimer un besoin est diminuée. A l’inverse, si un.e partenaire prend la critique personnellement ou ne se sent pas concerné.e, la progression du couple est à son tour bloquée.

Et dans la « vraie » vie?

A mon sens, voilà la leçon que nous pouvons tirer de la danse sportive. Pour assurer le fonctionnement idéal d’un couple amoureux, les partenaires doivent pouvoir faire confiance l’un.e à l’autre pour se soutenir réciproquement dans quelque domaine que ce soit – psychologique, émotionnel, pour les tâches ménagères ou l’organisation… Seulement, un échange permanent est indispensable, pour indiquer quels besoins nécessitent une intervention, de quelle nature et intensité l’intervention doit être, mais également pour exprimer les capacités de soutien de l’autre parti. Ici également, chacun.e doit faire le travail nécessaire pour être le plus stable possible, ou pour verbaliser sa capacité ou disponibilité et définir les limites du soutien. Si ces conditions sont respectées, alors le couple peut s’épanouir, converser joyeusement en vivant sa vie, en s’encourageant et s’affirmant positivement…

Laisser un commentaire

Vous aimerez aussi