AnimauxSciences & Vie

5 choses à savoir avant d’adopter un chien

Posté par Marie 20 juin 2020 0 commentaire

Il y a peu de temps, et après plusieurs mois de réflexion, j’ai adopté mon premier chien. Cela faisait des années que j’en rêvais, autant vous dire que ce fut un véritable bouleversement ! Cependant, j’avais beau avoir été prévenue bien en avance, il y a beaucoup d’éléments auxquels j’ai du m’adapter. Voici 5 choses à savoir avant d’adopter un chien.

N.B : Cet article concerne surtout l’adoption de chiens adultes puisqu’il s’agit de mon expérience personnelle. L’adoption d’un chiot nécessite beaucoup plus de travail et de préparation en amont.

1. Un chien vous coûtera plus cher que vous ne le pensez

On m’avait prévenue qu’adopter un chien demandait un certain budget. Je pensais être préparée car j’avais déjà plusieurs animaux à la maison, deux chats notamment. Mais un chien coûte bien plus cher ! Les croquettes sont coûteuses, surtout si vous choisissez de le nourrir avec des aliments de bonne qualité (ce que je vous recommande fortement) et un chien mange beaucoup ! La quantité de nourriture à acheter est d’ailleurs proportionnelle à la taille du chien…

Les frais de vétérinaire sont eux aussi élevés lorsqu’il s’agit d’un chien ; comptez au moins 40 euros pour une consultation simple sans prendre en compte le prix des vaccins et des médicaments. En outre, votre toutou aura de nombreuses occasions de se blesser et nécessitera donc des soins réguliers.

Adopter un chien sans avoir une source de revenus fixe est risqué car une grosse intervention vétérinaire n’est jamais loin. Prévoyez donc de l’argent de côté en cas d’accident, ou souscrivez à une mutuelle pour animaux. Si le sujet de la santé publique pour les animaux de compagnie vous intéresse, je vous conseille cet article.

2. Il faudra investir du temps également

Quelles que soient la race ou la taille de votre chien, préparez vous à lui consacrer du temps. Beaucoup de temps ! Comptez minimum 3 balades par jour (attention, avoir un jardin ou non ne doit absolument pas jouer sur le nombre de balades quotidiennes ou leur durée), ainsi que des créneaux d’éducation et surtout… Beaucoup d’attention ! Contrairement à un chat ou un rongeur, votre chien vous demandera une attention constante et beaucoup d’affection. Si vous ne lui accordez pas assez d’attention ou si vous ne le dépensez pas assez, attendez-vous à des problèmes de comportement.

3. Préparez-vous à de nombreuses bêtises

Attention, votre patience risque d’être mise à rude épreuve ! Avec ses mâchoires, sa queue et son énergie débordante, votre chien fera des dégâts. Il mâchouillera, il cassera, il mangera n’importe quoi, il aboiera même peut-être. Avant d’adopter votre compagnon, pensez bien à toutes les pires bêtises qu’il pourrait faire et demandez-vous si vous serez capable de les supporter ! En outre, plusieurs problèmes de comportement peuvent mener à de la violence et des morsures de la part de votre chien s’ils ne sont pas vite pris en compte et réglés.

4. Il vous faudra (beaucoup) d’énergie

Si vous décidez d’adopter un chien, vous vous engagez à satisfaire un de ses besoins les plus vitaux, c’est-à-dire celui de se dépenser mentalement et physiquement ! Préparez-vous à vous dépenser avec lui car un chien n’est jamais aussi heureux que lorsqu’il partage un moment avec ses humains. Le chien que j’ai adopté est un petit gabarit mais elle a besoin de courir tous les jours et surtout d’apprendre de nouvelles choses. Je m’efforce donc de la confronter régulièrement à de nouvelles situations et à prendre beaucoup de temps pour l’accompagner et la faire jouer. Autant vous dire que ce n’est pas de tout repos ! Ne songez pas aux périodes de vacances mais bien aux longues semaines de boulot. Il vous faudra supporter les nuits courtes pour pouvoir caser les balades du matin, les retours du travail à 17h qui devront être immédiatement enchaînés avec une longue séance d’éducation et de balade….

5. Il fait maintenant partie de votre foyer

Votre toutou va faire partie de votre famille et, plus qu’un chat, il faudra le prendre en compte dans toutes vos décisions. Finis les weekend improvisés et les soirées qui s’éternisent sans que ce soit prévu ! Si vous avez votre chien avec vous, sachez que vous ne pourrez pas toujours rentrer dans les magasins ou manger au restaurant. De même, les logements à louer pour les vacances (et particulièrement ceux qui se trouvent dans des grandes villes) acceptent rarement les animaux de compagnie ; il faudra viser des logements plus grands, donc plus chers, pour que votre compagnon à quatre pattes puisse vous suivre.

Votre chien sera votre compagnon de route et de vie. Cela a ses inconvénients mais vous nouerez avec lui une relation unique ! Si vous prenez bien en compte tous ces éléments et que vous êtes sûr.e.s de pouvoir les assumer, des années de bonheur avec votre chien vous attendent. N’oubliez pas qu’il vaut mieux favoriser les animaux de refuges qui sont plein à craquer plutôt que de dépenser près de 1000 euros chez un éleveur qui préfère souvent le profit au bien-être animal !

/!\ L’adoption d’un animal est un acte réfléchi. Vous devenez responsable d’un animal qui a des émotions pendant le reste de sa vie. N’offrez jamais un animal à quelqu’un sans lui en avoir parlé au préalable.

Laisser un commentaire

Vous aimerez aussi