Bien-êtreQuotidienSanté

Diététique chinoise : la règle des 3 heures [6/8]

Posté par Loupche 15 août 2018 0 commentaire

Cet été, je te propose une petite introduction à la diététique chinoise, à travers huit règles fondamentales qui la régissent. La diététique chinoise est très facilement transposable à notre alimentation occidentale, même si elle implique de revoir certaines de nos croyances. Dans cette série d’articles, chacun dédié à une règle, je t’expliquerai, entre autres, pourquoi ne pas se frustrer est en soi un acte diététique, quels aliments doivent être consommés avec modération, comment manger un repas et composer son assiette, mais aussi (et c’est fondamental en médecine chinoise) comment s’hydrater et quelle quantité boire. A la fin de l’été, tu auras toutes les clés en main pour prendre en charge ta santé à travers l’alimentation. Prêt.e pour le voyage ?

Ceci est le sixième article de la série, n’hésite pas à aller lire les premiers pour une meilleure compréhension (les liens sont à la fin de cet article).

SIXIÈME RÈGLE : LA LOI DES TROIS HEURES

Argh, une règle anti-grignotage, et dire qu’on pensait y échapper !! Heureusement, cela n’a rien à voir avec l’horrible phrase de tata « arrête de grignoter entre les repas, tu vas grossir ! ». C’est une règle extrêmement simple (qui va faire que cet article va être très court donc je le rallonge avec de grandes parenthèses pas très utiles) qui consiste en ne rien manger pendant les trois heures qui suivent l’ingestion d’un repas. Ainsi, si mon petit-déjeuner se finit à 9h30, je ne pourrai pas remanger avant 12h30. De même, si mon déjeuner se termine à 13h, je ne pourrai pas goûter avant 16h, et ainsi de suite. 

Cette règle n’est pas du tout restrictive puisqu’elle permet de manger quatre à cinq repas dans la journée. Toutefois, selon les textes chinois, il ne faudrait pas ingérer une miette de pain pendant ces trois heures. Ces dernières doivent être dédiées à l’hydratation, mais nous en parlerons dans un autre article.

Pendant ces trois heures, le corps augmente sa température pour pouvoir activer le processus de digestion. Si, au bout d’une ou deux heures, on mange une (ou, dans mon cas, cinquante) chips, on redéclenche toute la machine et on arrête la digestion en cours. Cela peut causer de nombreuses sensations d’inconfort, des problèmes digestifs, une fatigue post-prandiale (c’est-à-dire après les repas) ou chronique, etc.

Si tu es, comme moi, enclin.e au grignotage, cette règle ne va pas être facile à appliquer. Toutefois, j’ai trouvé les explications offertes par la médecine chinoise bien plus convaincantes que le « tu vas grossir » si souvent asséné.

Retrouve tous les articles sur la diététique chinoise ici :

Laisser un commentaire

Vous aimerez aussi