Bien-êtreQuotidienSanté

Diététique chinoise : Comment boire ? [8/8]

Posté par Loupche 29 août 2018 2 Commentaires

Cet été, je te propose une petite introduction à la diététique chinoise, à travers huit règles fondamentales qui la régissent. La diététique chinoise est très facilement transposable à notre alimentation occidentale, même si elle implique de revoir certaines de nos croyances. Dans cette série d’articles, chacun dédié à une règle, je t’expliquerai, entre autres, pourquoi ne pas se frustrer est en soi un acte diététique, quels aliments doivent être consommés avec modération, comment manger un repas et composer son assiette, mais aussi (et c’est fondamental en médecine chinoise) comment s’hydrater et quelle quantité boire. A la fin de l’été, tu auras toutes les clés en main pour prendre en charge ta santé à travers l’alimentation. Prêt.e pour le voyage ?

Ceci est le huitième et dernier article de la série, n’hésite pas à aller lire les premiers pour une meilleure compréhension (les liens sont à la fin de cet article).

HUITIÈME RÈGLE : L’HYDRATATION

Voilà un sujet qui est bien trop peu abordé dans la diététique occidentale. Pourtant, notre corps est fait à environ 70% de liquides ! Entre le sang, le liquide lymphatique, le liquide sinovial, la salive, les larmes et j’en passe, notre corps baigne dans des liquides qui sont tous interconnectés, toujours en mouvement. Il paraît donc naturel de s’y attarder et, pourtant, les médecins d’Occident se sont contentés d’asséner qu’il fallait boire au moins 2 à 3 litres d’eau par jour, sans plus y réfléchir.

Il est important d’avoir un équilibre entre les pertes et les apports de liquides pour notre corps. Les pertes sont les urines, la transpiration, la parole et l’expiration (car la salive s’évapore), et les apports se trouvent dans la boisson, mais également dans les aliments (qui sont plus ou moins chargés en liquides), à l’inspiration et lors des douches et bains. C’est donc un échange permanent, qui montre que nous consommons bien plus de liquides que ce que nous buvons.

Dans cet article, je veux que nous nous concentrions sur la quantité de liquides à absorber selon les règles de diététique chinoise. Spoiler alert : cela va complètement à l’encontre de ce qu’on nous rabâche par ici.

Le fait scientifique de base est simple : les reins sont conçus pour filtrer environ deux litres de liquides par jour pour permettre l’évacuation des déchets par les urines. La logique occidentale est qu’il faudrait ingérer plus de deux litres de liquides au total pour ainsi nettoyer nos reins. Mais la logique chinoise est tout autre ! En effet, si on boit plus que ce que les reins peuvent filtrer, ils passent en surrégime et se fatiguent précocement.

Par ailleurs, nous avons tendance à ne boire que pendant les repas et en grandes quantités. Prenons l’exemple du petit-déjeuner : une tasse de café ou deux et un verre de jus d’orange, ça fait déjà 75cl ! En fait, on boit trop et pas assez souvent, on fait le chameau quoi. Cela crée de la rétention d’eau, n’étanche pas la soif et fatigue les Reins.

Alors, selon la diététique chinoise, comment faudrait-il boire ? Eh bien il faudrait boire en petites quantités fractionnées, hors des repas, et pas plus d’un litre par jour ! Cela permettra de redonner de l’énergie aux Reins qui, je le rappelle si tu n’as pas lu les autres articles, sont le siège de notre énergie, notre batterie centrale si tu préfères.

Attention, évidemment, à appliquer cette règle extrêmement progressivement, sur plusieurs mois, pour ne pas choquer notre organisme en passant de 2,5L à 1L d’un coup. Comme toujours en médecine chinoise, la transition doit être subtile et remplie de patience.

Bon, cette série sur la diététique chinoise se termine, mais je n’ai pas dit tout ce que je voulais dire, notamment sur quel type de liquides il faut consommer ! Savais-tu que l’eau n’est pas le liquide le plus hydratant qui existe, et qu’elle n’est pas si bonne que ça pour la santé ? Je t’expliquerai tout ça dans ma prochaine série sur les thés chinois, youpi !

Retrouve tous les articles sur la diététique chinoise ici :

2 Commentaires

Lucile 7 octobre 2018 at 10 h 44 min

Bonjour Loupche,
Où apprends-tu la médecine chinoise ?
Bise
Lucile

Répondre
Loupche 17 octobre 2018 at 12 h 03 min

Bonjour Lucile ! J’étudie à l’IMTC, en troisième année actuellement !

Répondre

Laisser un commentaire

Vous aimerez aussi