Coups de gueule

Demain c’est l’été et ça fait chier.

Posté par SandraK 20 juin 2019 2 Commentaires

Demain, c’est l’été, aka la pire période de l’année. Vous pouvez sursauter en lisant ces mots mais il est temps que la vérité éclate : je déteste l’été.

Si j’en parle aujourd’hui c’est que je ne supporte plus ce consensus universel qui fait que chacun et chacune hochent la tête quand quelqu’un s’exclame super fort « vivement l’été ! »

Mais j’en fais le pari, je ne suis pas seule, et cette minorité silencieuse qui rêve de passer l’été dans une cave doit pouvoir s’exprimer.

Faisons d’abord le constat de ce qui nous attend, un été probablement caniculaire (et ce n’est que le début) : sécheresses, décès en masse, restrictions d’eau, incendies, moustiques tigre… bref que du fun en perspective. Et c’est sans compter les habituels aléas de l’été à savoir :

x l’odeur des gens

Soyons honnêtes, la douche n’y changera rien, certain·e·s sont condamné·e·s à nous faire regretter d’être né·e quoi qu’il arrive, que ce soit dans les transports en commun, dans les files d’attente ou tout simplement dans notre lit.

x les moustiques

Oui je triple de volume en juillet et ce n’est pas mon summer body, simplement mon allergie aux piqures de moustique. Quel dommage quand on sait qu’ils m’aiment plus que tou·te·s les autres (je suis la moustiquaire de mon entourage).

x le soleil

J’ai rien contre le soleil, j’ai moi-même une amie espagnole. Mais je l’aime à petite dose et l’hiver quand ses effets ne me donnent que de la vitamine D et pas ce déguisement :

x la chaleur

Si je pouvais régler la température extérieure du monde, je choisirais 22°C. Au-dessus de ça, je perds 50% de mon énergie et à chaque acte un tant soi peu physique (oui se lever de son lit en fait partie) je manque de fondre, littéralement. Et puis au delà du supportable 22°C il faut penser à garder l’appartement à bonne température et donc passer sa journée dans le noir (#ConfessionsNocturnes).

Tellement plus agréable…

x le sommeil

Il est où le sommeil, il est où ? Après 144 changements de position, vous décidez de vous lever pour prendre une douche froide et réalisez que le drap a fusionné avec votre peau. Seems familiar ?

x l’exode citadin

Les villes sont vides ou remplies de touriste. Impossible de trouver une date en commun pour se retrouver avec ses potes (qui ont choisi de partir pile quand vous êtes sur place ÉVIDEMMENT). Et de toute façon il fait trop chaud pour sortir. Vous êtes condamné·e à errer dans votre appartement entre le congélateur et le canapé.

x la crème solaire

C’est cher, c’est chiant et ça périme trop vite. Next.

x les mecs

Il paraît qu’ils n’ont pas vu un bout de jambe de l’année et que la vue de la chair leur fait perdre leur unique neurone. Je regrette définitivement l’hiver à mon premier « hey madmoizelle ».

x la voiture

On adore, revenir dans la voiture où il fait 50°C, où le volant est intouchable à moins de porter des gants et où la clim’ ne fonctionne décidément pas…

x les gosses

Ils se tiennent tranquille durant l’année mais les parents les relâchent pendant cette période, Dieu sait pourquoi. Les voilà qui envahissent le seul endroit supportable : la piscine municipale.

Demain c’est l’été et ça fait vraiment chier. Le pire étant bien évidemment les personnes qui vont se délecter avec leur bronzage parfait, leur peau sans boutons, leur température corporelle adaptée, leur absence de transpiration, bref vivant leur meilleure vie tandis que tu es obligée de regarder des documentaires animaliers sur l’Arctique pour survivre.

M’enfin, comme je suis sympa et que je n’aime pas râler dans le vide, la semaine prochaine, je vous donnerai 10 astuces pour mieux supporter la chaleur.

Cette liste étant non exhaustive, j’attends vos râleries en commentaire. Longue vie à la détestation collective de la chaleur.

2 Commentaires

VicB 23 juin 2019 at 23 h 33 min

Hate de lire ton prochaine article ! J’ai trop chaud 🥵

Répondre
Hugo Guilbaud 6 juillet 2019 at 21 h 30 min

Vous êtes comme moi, je me fais trop chier l’été ! Surtout le samedi et cette année que France 2 a supprimé la seule chose qui m’intéressait le samedi soir l’été, le « Best of d’On n’est pas couché » pour mettre à la place un supplément de « Fort Boyard » ! Personnellement, j’aurais rajouté « en plus, c’est la saison durant laquelle le samedi soir à la télé on est obligé de se payer « Fort Boyard » ! Moi je regardais cette émission de temps en temps mais vers la fin des années 90 / Début des années 2000, il y a donc longtemps déjà !

Répondre

Laisser un commentaire

Vous aimerez aussi