Actualités

Food not Bombs reprend à Poitiers

Posté par Ju le Zébu 8 novembre 2019 0 commentaire

Food not bombs (« de la nourriture, pas des bombes ») reprend du service à Poitiers tous les jeudis de 19h à 21h sur la place du marché !

Les premières actions de Food not Bombs (FnB) ont été lancées dans les années 1980, aux États-Unis. Depuis, partout autour du globe, des collectifs organisent des FnB. On voit ainsi fleurir le logo représentant une main brandissant une carotte.

Food not Bombs

Pour celleux qui ne seraient pas familiers du concept, en voici un petit récapitulatif :

Food …

Nous produisons dans le monde assez de nourriture pour tou·te·s. Mais suite à une répartition inégalitaire, des quantités astronomiques de vivres sont jetées tous les jours pendant que certain·e·s ont le ventre creux, voire meurent de faim. La première mission de Food not Bombs est donc d’offrir des repas à celleux qui n’ont pas les moyens de subvenir convenablement à ce besoin primaire. Les distributions sont cependant ouvertes à tou·t·e·s.

Les repas sont confectionnés à partir d’invendus alimentaires encore comestibles (fruits et légumes « moches », dates de péremption limites ou dépassées de peu, des déchets du capitalisme en somme). Par cohérence éthique et afin d’être le plus accessible à tou·t·e·s, les plats préparés sont végétaliens*.

… not Bombs

Historiquement, FnB est anti-militariste. Il semble en effet absurde de produire des bombes, des guerres plus généralement, dont on sait les conséquences sur la vie humaine ou non-humaine, l’environnement, plutôt que de nourrir les populations et de leur assurer de bonnes conditions de vie. Nombreux ont d’ailleurs été les FnB qui ont nourri les manifestant·e·s de mouvements anti-militariste.

Au menu : délicieuses tartes salées au poireaux, succulentes soupes, cakes salés et sucrés, couscous épicé…

A Poitiers, en plus d’offrir gratuitement de la nourriture (très bonne!), le Food not Bombs est l’occasion de rencontrer du monde, jouer, se renseigner, récupérer diverses choses (nourriture cuisinée ou non, vêtements) mais aussi de participer. Et ce n’est pas bien compliqué de mettre la main à la pâte. D’abord, en partageant l’information et en invitant d’autres personnes de votre entourage à venir. Mais aussi éventuellement en donnant un coup de main sur place ou même en cuisinant soi-même quelque chose, de préférence à base de récupération. Pour faire se mettre à la récup’, vous pouvez tout simplement demander en magasin s’il est possible d’avoir des invendus alimentaires. Ce sont généralement de plus petites structures ou enseignes qui acceptent. Mais si vous voulez vous y mettre plus activement, il est aussi possible d’aller fouiller certaines poubelles (opération commando garantie). Pour vous faire une idée de ce que peut être une expérience de récup’, vous pouvez jeter un oeil à cet article :

Lorsque le FnB s’installe, c’est un nouveau lieu de vie qui s’ouvre. On se réapproprie un peu ces espaces publics où l’on ne fait que passer et frôler la vie des autres. Jeudi dernier, la buée s’échappaient de toutes les bouches présentes mais on se réchauffait alors les mains autour d’une bonne soupe. C’est l’occasion de rencontrer des gens de tous les horizons, de découvrir des parcours de vie parfois difficiles ou différents mais aussi de rire. On peut juste passer mais aussi s’attarder. La bienveillance est de mise.

Rendez-vous tous les jeudis, de 19h à 21h sur la place du Marché Notre-Dame (en face de l’office de tourisme).

Végétalien* : c’est-à-dire uniquement à base de produits végétaux. Tous les produits animaux (viande, lait, œufs, etc) sont exclus.

Pour plus d’informations :

Facebook : Actions Collectives Poitiers

Téléphone : 06.29.10.12.08

Food Not Bombs (international)

Laisser un commentaire

Vous aimerez aussi