CinémaCulture

5 films féministes à regarder sans plus tarder

Posté par Marie 6 mars 2020 0 commentaire

Pour faire face à la nomination (que Berthine condamne fermement) de Roman Polanski aux Césars 2020 et pour célébrer la journée des droits des femmes qui approche à grands pas, nous vous proposons de visionner ces quelques pépites de féminisme sur grand écran. Drôles, touchants, tragiques ou inquiétants, ces titres mettent des problématiques féministes au centre de leurs scénarios, ce qui fait un bien fou en cette période de crise pour les droits des femmes. A regarder sans plus tarder !

1.Mustang ( Deniz Gamze Ergüven, 2015)

C’est l’histoire de Lale et ses quatre sœurs dans un village côtier de Turquie. L’insouciance de leurs âges adolescents vient se heurter à une culture profondément patriarcale, alors qu’un après-midi innocent passé avec les garçons du village se transforme en scandale aux conséquences dramatiques. Ce film est une véritable pépite cinématographique et féministe qui chante l’hymne de l’émancipation ; je vous le recommande chaudement sans l’ombre d’une hésitation. Le sujet est passionnant et le jeu des actrices est très juste : à ne pas manquer !

2. Divines ( Houda Benyamina, 2016)

Suivez les péripéties de Dounia dans son ghetto violent de banlieue où les drogues et la religion occupent toute la place. Dounia et sa meilleure amie Maimouna se lancent à la poursuite de la réussite et de la gloire en cherchant à imiter la dealeuse la plus respectée du quartier. Si vous cherchez un hymne à la sororité mais aussi un portrait très réaliste de la vie de femmes en banlieue, ce film est pour vous ! Un peu d’énergie « girl power » pour vous rebooster.

3. 4 Mois, 3 semaines, 2 jours (Cristian Mungu, 2007)

Dans ce film bouleversant nous sommes des témoins impuissants des épreuves vécues par Gabita, une jeune roumaine qui, en 1987, tombe enceinte alors que l’avortement est un crime en Roumanie à cette époque. Aidée de son amie Ottila elle suscite l’aide d’un homme pratiquant l’avortement clandestin, sans savoir toutes les péripéties que cela engendrera. Il s’agit d’un film poignant, superbement bien dirigé, qui nous force à ouvrir les yeux sur les problématiques terribles liées à l’avortement clandestin.

4. Erin Brokovich (Soderbergh, 2000)

Il est difficile de faire un « top » de films féministes sans évoquer le culte – et très mainstream – Erin Brokovich ! Ce film culte retrace l’histoire vraie de son personnage éponyme (une Julia Roberts évidemment brillante) qui s’est battue pour poursuivre en justice Pacific Gas and Electric dans une affaire d’eaux contaminées. Le scénario met en exergue la décrédibilisation constante à laquelle les femmes font face, notamment dans le milieu juridique, ainsi que toutes les questions sur le lien entre la maternité et la vie professionnelle d’une femme. Un classique toujours agréable à voir, revoir, ou re-revoir.

5. Nausicaä (Hayao Miyazaki, 2006)

Parmi tous les films d’animation produits par les studios Ghibli, j’ai choisi celui-ci mais aurais pu citer Princesse Mononoké ou Le Voyage de Chihiro. Cependant, Nausicaa me semble particulièrement féministe car il raconte le combat de la jeune Nausicaä pour protéger sa planète ravagée par un conflit apocalyptique qui a détruit une grande partie de la population et de l’écosystème. Véritable chant pour la liberté, l’écologie et la nature, ce long-métrage d’animation fait un portrait poétique d’une jeune femme au courage infini qui se bat pour le bien commun des humains et des animaux : un régal pour les yeux et pour le cœur.

Laisser un commentaire

Vous aimerez aussi