Bien-êtreBuzzFoodSociété

Comment devenir vegan en une heure

Posté par Loupche 22 juillet 2017 0 commentaire

La prise de conscience de la violence systémique, la torture et l’horreur subies par les animaux peut être parfois très lente. Comment comprendre que le délicieux morceau de camembert mangé ce midi est responsable de la souffrance de millions de vaches laitières à qui on a arraché leurs veaux, dont on a pompé le lait sans relâche pendant des années, qu’on a privé d’herbe verte et de lumière naturelle et qu’on a fini par tuer ? Dès le plus jeune âge, on est conditionné à humaniser les chiens plus que les cochons, les chats plus que les vaches, les perruches plus que les poules. L’élevage de masse et les machineries des abattoirs sont justifiés de toutes les façons possibles.

Tu es sceptique ? Tu à des arguments à m’opposer ? Je comprends !

C’est pour ça que je te conseille très fortement cette conférence de Gary Yourofsky, intitulée « The Best Speech You Will Ever Hear », et dont tu peux trouver la version française ici. Gary Yourofsky est un militant pour les droits des animaux, originaire de Détroit et qui a donné pendant de nombreuses années la même conférence à travers tous les Etats-Unis. Cette conférence d’une heure a pour but de démonter les croyances générales quant à la consommation de produits animaux. Elle nous amène à nous poser de très bonnes questions, entre autres : pourquoi le fromage est aussi addictif ? Pourquoi on ne voit jamais de pubs pour des framboises ou des brocolis à la télé ? Pourquoi on est persuadés qu’il faut des protéines animales pour survivre ? Qu’est-ce qu’il se passe dans les abattoirs et dans les fermes laitières ? A quel point l’élevage d’animaux est-il polluant ?

Toutefois, si le discours de Gary Yourofsky est très efficace et a permis que plusieurs milliers de personnes deviennent vegans, le personnage n’est pas très fréquentable, comme l’explique cet article. Entre autres choses, ses discours sur l’égalité des droits et la situation en Palestine sont assez désastreux. À garder en tête pendant la durée de la conférence !

Laisser un commentaire

Vous aimerez aussi