Recettes végétales

Recettes Criminelles #1 : il ne restait même plus un trognon (de pomme)

Posté par Ju le Zébu 30 avril 2020 0 commentaire

Berthine a peut-être un peu abusé des aventures d’Hercule Poirot, d’Agatha Raisin et de Sherlock Holmes direz-vous. Néanmoins, voici une petite enquête dont la scène de crime est la cuisine et ce n’est pas beau à voir. Un spectacle digne des pires énergumènes. Frissons et appétit garantis. Cette savoureuse enquête est menée par l’inspectrice B, spécialiste des lames aiguisées, des presses purée et des coups fourrés. (Vous trouverez la recette de ce crime presque parfait à la fin de l’article)

Cette recette criminelle est dédiée à Lucie, terrible trancheuse de pommes.

Assise à son bureau l’inspectrice B, triait ses papiers quand le téléphone sonna. On lui dit d’une voix métalique : « Inspecteur, inspecteur, c’est terrribbblle, tout un groupe de jeunes pommes innocentes a disparu ! ». Rassurant son interlocuteur, l’inspectrice B promit de venir dès que possible.

Arrivée sur les lieux, B se sentit frémir. Un pressentiment.

Après avoir discuté avec la personne qui l’avait appelé, une fort aimable conserve résidant dans le cellier – voisine des pommes disparues –, B comprit que le crime devait avoir eu lieu dans la cuisine.

Une odeur caramélisée flottait dans l’air. Cela rappela à l’inspectrice B un doux souvenir d’enfance. Elle le chassa aussitôt et se dirigea vers l’évier.

Dieu, quel carnage, les lames étaient pleines de jus de pommes !!

Pièce à conviction n°1

Épouvantée, l’inspectrice faillit ne pas entendre une voix grinçante lui murmurant : « M’dame, m’dame, j’ai vu quelque chose de suspect ! ».

L’inspectrice tourna sur elle-même avant de comprendre que la voix provenait de là : M. Tefal !

Témoin n° 2

D’une voix un peu grésillante, M. Tefal, grille-pain de sa fonction, déclara : « Je me réveillai de ma sieste, j’en fais toujours une après le service du matin, et j’ai vu devant moi une scène terrible, j’vous jure, j’ai cru qu’il s’agissait d’un cauchemar. J’étais encore un peu dans les vap’, vous voyez.. » B, l’encouragea poliment à poursuivre. Tefal repris : « Et bien, là d’vant moi, étalés en petits morceaux, enfin de taille moyenne, des bouts de pommes dans un moule à tarte !! »

B se figura la scène. Quel charnier.

Présomption n°3 de l’inspectrice B

La douce odeur sucrée, sembla soudain moins alléchante. « Mais c’est bien sûr ! » se dit B. Après avoir remercié ce bon Tefal, l’inspectrice se tourna vers le four…

La porte, un peu chaude, grinça généreusement, avant de découvrir …

Belle avancée de l’enquête.

« Mais où sont les pommes ? », se demanda B. Munie d’un gant de cuisine, l’inspectrice, dont le flair infaillible lui dictait que la solution à cette enquête se trouvait dans le four, prit son courage à deux mains et sortit l’étrange moule à tarte. Il était recouvert d’une pâte feuilletée d’après l’allure de celle-ci. Quelle idée !

« Oh c’est bien sûr ! », s’exclama l’inspectrice. Elle partit et revint munie d’une large assiette. Ni une, ni deux, elle retourna le moule et …

Dénouement tragique par retournement de la tarte dîte « tatin ».

Nom d’une pipe en bois, les pommes !! Voilà une enquête qui mis l’inspectrice B sens dessus dessous.

FIN


Pour faire une tarte tatin :

Ingrédients :
  • 5 à 6 pommes (je vous conseille de choisir des Canada)
  • 1 pâte feuilletée (sans beurre)
  • Margarine
  • Sucre
  • Cannelle
Préparation :

1. Épluchez et coupez vos pommes en dés de taille moyenne (n’oubliez pas de faire disparaître les traces de votre crime, je vous recommande le sac à compost, aucun agent de police ne songera à regarder par-là). Bonus Disposez vos morceaux de pomme dans un saladier et saupoudrez-les de cannelle, puis mélangez.

2. Margarinez votre moule à tarte généreusement. Vous allez vous en mettre plein les doigts, pensez donc à bien nettoyer toutes les traces de vos mains au cas où un inspecteur ou une inspectrice précautionneux ne les observe.

3. Saupoudrez votre moule de sucre. Faîtes en sorte que l’entièreté de la surface soit recouverte de sucre.

4. Disposez les dés de pommes (vous pouvez vous faire une idée grâce à la photo de l’enquête n° )

5. Déroulez votre pâte feuilletée et disposez-là de manière à recouvrir votre affreux larcin, vos pommes je veux dire. Enfoncez le bord de la pâte dans le moule de manière à ce qu’elle ne dépasse plus. Elle doit bien toucher le fond.

6. Enfournez l’ensemble dans un four préchauffez à 180°C pendant 20-30min (surveillez régulièrement).

7. Lorsque votre tarte vous semble bien cuite, sortez-là et laisser-la légèrement refroidir. Puis, comme l’inspectrice B, munissez-vous d’une grande assiette pour retourner cette sale affaire ! Bon appétit 🙂

Laisser un commentaire

Vous aimerez aussi