Arts et LittératureCulture

Pourquoi relire Harry Potter ?

Posté par Loupche 21 octobre 2018 0 commentaire

Ça y est, la génération Harry Potter a atteint l’âge adulte ! Ou en tout cas, on a vieilli. Récemment, je me suis lancée dans la relecture des sept volumes, pour différentes raisons. Avec cet article, j’ai envie de te convaincre de relire, ou même lire pour la première fois, cette saga !

Un oeil nouveau

Bon, je n’invente rien, Héraclite disait déjà « on ne se baigne jamais dans le même fleuve ». De même, n’étant pas la même personne d’un jour sur l’autre, on ne lit jamais le même livre. On redécouvre les couloirs de Poudlard, on se rappelle de l’humour des jumeaux Weasley, mais on remarque aussi certaines choses que l’on n’avait pas notées à la première lecture. Pour ma part, j’ai été surprise de découvrir les réflexions sur la mort à la fin de Harry Potter et les Reliques de la Mort. L’auteure dénoue cette peur profonde qui a fait que Tom Jedusor est devenu Voldemort, mais je n’en dis pas plus ! Et puis, parlons-en de Harry Potter tiens, le personnage. Pendant des années j’ai entendu (et dit) qu’il n’avait pas de relief, qu’il n’était qu’un support pour l’action. Eh bien je retire ce que j’ai dit ! Au fur et à mesure de l’avancée des livres, Harry prend beaucoup de profondeur et le récit se focalise de plus en plus sur ses pensées. L’action reste (évidemment) centrale, mais le fait de rentrer dans la tête du personnage, de lire sa rage, ses émois, sa tristesse, le poids de son destin sur ses épaules, etc. Ça en fait quand même autre chose qu’un simple outil à histoire, n’est-ce pas ? Enfin, quel plaisir de retrouver des personnages qu’on avait oublié ! Qui se souvient ici de Lee Jordan ? Bon ok, facile, et Xeniphilius Lovegood alors ? Tout ça pour dire que ça rafraîchit la mémoire et ça fait du bien.

 

Un retour en enfance

Bon, ça c’est relatif à l’expérience de chacun.e. Mais pour moi, ce que ça veut dire, c’est de retrouver la ferveur de la lecture, pouvoir lire sans voir les heures passer, ne plus se soucier du temps qui passe, de la nuit qui s’écourte, rentrer complètement dans le récit, etc. Avec les années qui passent et les responsabilités qui s’accumulent, on a tendance à oublier ces moments précieux de la lecture, voire à la mettre carrément de côté, jusqu’à ce qu’elle passe complètement à la trappe. A toutes ces personnes qui regrettent d’avoir arrêté de lire quand elles ont grandi, je dirais que la solution est de relire ou lire Harry Potter. La réconciliation avec le magnifique monde des romans est instantanée.

Laisser un commentaire

Vous aimerez aussi