ActualitésCinémaCoups de gueuleCultureIntimeSexe

Le sexe au cinéma n’est qu’un vaste mensonge

Posté par Sexthine 25 octobre 2018 0 commentaire

Le sexe a la part belle dans la production télévisuelle actuelle. Séries pour ado, films d’horreur, cinéma d’auteur, comédies romantiques : le sexe est partout ! Comme dans la vraie vie, d’ailleurs. Mais, dans la vie, le sexe ne me dérange pas. Alors que dans les films, je ne peux pas m’empêcher de râler à chaque fois. Bande de menteu.r.se.s!

 

L’amour dans les films, c’est toujours si beau, si facile ! Les réconciliations prennent la forme d’un bisou romantique qui règle tout et tout va bien dans le meilleur des mondes. Nos deux tourtereaux s’enlacent, la température monte. Alors ils se laissent gracieusement tomber sur le lit (évidemment, personne ne se fait une entorse en atterrissant mal) et bim, bam, boum, ils ou elles sont nu.e.s et prêt.e.s à agir ! Où sont passées les longues minutes gênantes où il faut délacer les chaussures ? Où ce jean, qui vous va pourtant si bien, décide de subitement faire un blocus autour de vos chevilles et où vous devez défaire les ourlets pour qu’il se retire correctement ? Et ce fameux t-shirt qui se coince autour du visage de votre partenaire ? Non, non, chez eux les vêtements semblent glisser sur leurs corps comme par magie. Je les déteste.

D’autant plus qu’à la fin, une fois les galipettes terminées, ils ne vivent jamais cette partie de cache-cache vestimentaire. Mais si, vous savez, les fameuses 5-10 minutes que vous passez à chaque fois à chercher désespérément vos vêtements disséminés un peu partout autour de vous ! « T’as pas vu ma deuxième chaussette ? » élue phrase la plus prononcée à poil en 2018.

Non, non, si vous viviez dans un écran, tout cela ne vous serait pas arrivé. En fait, ce que vous auriez plutôt fait c’est, dans l’ordre : Un bisou à la fois romantique et sensuel ; des vêtements qui s’enlèvent comme par magie, même ces fichues chemises dont vous n’avez jamais réussi à défaire les boutons de façon fluide ; puis du sexe tout joli tout propre ( un mythe, c’est bien connu). Et, pour conclure, un soupir de satisfaction avant de vous retrouver côte à côte avec votre partenaire avec les draps remontés jusqu’au cou. Puis, dans un élan de pudeur (vous n’étiez pas si pudique il y a quelques minutes pourtant) vous décidez de vous lever en vous couvrant avec le drap du lit. Je ne comprends pas ce geste, j’irais même jusqu’à dire qu’il m’agace profondément, et pourtant il est dans toutes les comédies romantiques. POURQUOI se couvrir avec un drap (rien que ça, tu pouvais pas enfiler un tshirt ?)  après une partie de jambe en l’air ? Ce geste devrait, dans un monde logique, empêcher le ou la partenaire de pouvoir se couvrir. Mais non ! Apparemment, à Hollywood, tous les lits possèdent deux draps. Insupportable.

Mais le pire reste à venir. Car, dans le pire des cas, un.e des deux décide de partir en scred une fois l’autre endormi.e. Au-delà du côté pas très moral de la chose, je n’ai jamais compris comment c’est possible qu’une personne que vous connaissez peu (et à côté de laquelle votre sommeil n’est donc pas aussi paisible que si ça avait été une bonne connaissance) puisse se lever, s’habiller (avec des vêtements qui sont bien rangés comme par magie), sortir de chez vous sans que vous ne bronchiez ? Quel est votre secret ?

 

Décidément, il va peut-être falloir que je songe à arrêter de regarder la télé.

Laisser un commentaire

Vous aimerez aussi