Musique

La playlist de Berthine #4 : dans la cale d’une péniche parisienne [Bachata]

Posté par Loupche 12 novembre 2019 0 commentaire

Il y a bientôt deux ans sur les bords de Seine, je descendais les marches du Concorde Atlantique où j’y découvrais la bachata. Dans cette cale de péniche parisienne, la température montait graduellement pendant la soirée, proportionnellement à la consommation d’alcool, la sensualité des danses et la sécrétion d’hormones — miam.

Si tu n’as aucune connaissance des soirées latinos, une des formes les plus communes est la « Soirée SBK », à savoir Salsa, Bachata et Kizomba, trois types de danses aux rythmes très différents. Ces dernières sont aussi des styles de musique précis, allant de pair avec leur danse (obviously). 

Sur la péniche parisienne, le sous-sol était réservé à la bachata. La sensualité de cette danse m’a permis d’extérioriser tout ce que mon féminisme me faisait refouler. Très sexiste et hétérocentré, avec un rôle directif pour l’homme et un rôle suiveur pour la femme, ce type de musique/de danse ne devrait pas avoir sa place sur Berthine — et pourtant ! Permets-moi de t’afficher ouvertement une de mes nombreuses contradictions, tout en te présentant une playlist quasi-paritaire dédiée à la bachata. Augmentation très progressive des hormones latinos — pour ne pas te faire fuir tout de suite. 

Obsession — Aventura

Commençons par le grand classique ! Connue de tou•te•s, « Obsession » est la seule chanson de bachata connue de mon cercle d’ami•e•s. Qu’on se le dise, malgré le rythme entraînant et le fait que je connaisse la chanson par coeur, c’est probablement la pire de cette playlist : le mec est quand même au téléphone pendant toute la chanson en essayant de convaincre la meuf qu’il est amoureux d’elle, qu’elle devrait quitter son copain pour lui ; et elle de lui répondre « Ce n’est pas de l’amour, ce que tu ressens s’appelle de l’obsession » (bah oui t’as bien raison girl). Et puis, le clip a tellement mal vieilli qu’il me fait un peu mal aux yeux. 

Kiss Me — Lola Jane

Là on rentre vraiment dans le vif du sujet. Difficile de ne pas faire l’unanimité avec cette chanson où la culture latino passe au second plan, avec des paroles en anglais et une voix soul, chaude et mesurée. Grâce à sa profondeur, danser sur cette chanson reste un de mes meilleurs souvenirs. Et si elle ne passe pas en soirée SBK, c’est que le DJ n’a pas de très bons goûts. 

Bailemos — Grupo Extra 

Simple, efficace, une chanson de bachata qui parle de danser la bachata. On peut la résumer en une phrase du deuxième couplet : « Dansons la bachata, mon amour, jusqu’à ce que notre corps ne le supporte plus ». Parfaite pour te mettre de bonne humeur, elle mérite toute sa place dans cette playlist.  

Deja Vu — Prince Royce & Shakira

Warning, augmentation du taux d’hormones imminent ! Malgré le fait que ce soit un de mes petits plaisirs coupables, je te promets que je ne suis pas responsable des 430 millions de vues sur Youtube. Qu’on se l’avoue, le clip est encore une fois complètement pourri, bien que la magnifique Shakira soit au premier plan. Cela dit, la chanson reste d’assez bonne qualité, et augmente décemment ma sécrétion d’oestrogènes. 

Qué Bonito —Vicky Corbacho

Légère, parlant d’une histoire d’amour qui marche, sans trahison, sans amour unilatéral, sans triangle amoureux et avec peu d’occurrences de leur sexualité — cette chanson est un ovni !! Elle mérite donc sa place dans cette playlist, pour son originalité. Malgré le clip catastrophique, tu peux tout de même y voir une représentation assez fidèle de la danse, si cela t’intéresse. 

La Última Noche — Dani J

Et on finit sur un chanteur spécialisé en bachata, Dani J, dont les musiques font augmenter la température de la pièce instantanément. D’ailleurs, je voulais d’abord te parler de cette chanson, mais le clip a plutôt sa place sur une plateforme de streaming pornographique, donc je me suis abstenue. Dans le clip que je te présente ici, tu peux voir deux danseurs professionnels de bachata qui te font une belle démonstration, ce qui est bien plus acceptable ! 

Laisser un commentaire

Vous aimerez aussi