CultureMusique

Commencer un instrument de musique à l’âge adulte : conseils et avertissements

Posté par SandraK 10 mai 2019 0 commentaire

Issue d’une famille de musicien·ne·s, je suis donc (rien d’étonnant) moi-même pianiste. Il faut savoir que lorsqu’on a grandi dans ce milieu, cela n’a rien de particulier d’avoir fait le conservatoire et ce sont même des souvenirs plutôt barbants. Ce n’est qu’à l’âge de 17/18 ans que j’ai réalisé la chance que j’avais eue d’avoir commencé si jeune la musique et surtout le nombre de personnes à qui ça avait manqué. J’ai la vague impression, peut-être un poil exagérée, que c’est un rêve universel de savoir jouer d’un instrument de musique.

Cependant, lorsque les personnes atteignent l’âge adulte de nombreux obstacles viennent freiner ce rêve, l’un des premiers étant le temps disponible. J’ai aussi beaucoup entendu « l’illégitimité », le sentiment qu’il était de toute façon trop tard.

Amoureuse de la musique, je ne peux pas vous laisser penser cela. Alors ne rangez pas vos rêves au placard et laissez-moi vous indiquer quelques conseils pour vous lancer.

Définir ses objectifs

« J’ai toujours rêvé de faire de la musique »

Cette phrase veut tout… et rien dire. Il est important de définir ce que vous attendez de la musique. Et tout d’abord, quelle musique ? Souhaitez-vous jouer de la musique classique ? Des musiques actuelles ? Quel instrument vous attire en particulier et pour quelle raison ?

Il faut savoir que certains instruments sont plus difficiles que d’autres et d’autant plus quand on les débute à l’âge adulte. On a tendance à penser que le piano sera le plus facile parce qu’il n’y a pas de difficulté pour produire un son (contrairement aux instruments à vent comme la trompette ou le saxophone). Détrompez-vous ! Le piano comme le violon sont des instruments qui demandent de la coordination, la capacité à séparer ses deux mains et à leur faire faire deux actions différentes simultanément. Cette qualité peut être difficile à acquérir si l’on ne commence pas jeune.

Définir ses objectifs c’est aussi déterminer pourquoi vous voulez faire de la musique. J’ai rencontré des personnes dont le seul but était de pouvoir jouer un morceau qu’ils·elles affectionnaient. Pour ce faire, il n’y a pas forcément besoin d’un·e professeur·e, des tutos sur YouTube ou quelques indications d’un·e ami·e peuvent suffire. Si vous avez recours à un·e enseignant·e, nul doute que les objectifs seront plus élargis, apprendre un instrument de musique ce n’est pas simplement jouer des morceaux, c’est aussi apprendre la musique.

Apprendre la musique

Une des choses qui peut effrayer les adultes qui débutent la musique c’est « le solfège » et surtout toutes les idées reçues qui lui sont accolées.
Bien que la théorie de la musique – ou devrais-je dire les théories de la musique – soit un monument de connaissances, il n’est absolument pas nécessaire de tout connaître pour jouer de la musique. À travers la détermination de vos objectifs personnels, vous définirez aussi les outils dont vous aurez besoin afin de vous faciliter la tâche. Ces outils seront différents selon le type de musique que vous souhaitez jouer mais également selon l’instrument que vous choisissez.

Par exemple, la musique classique nécessite l’apprentissage de la lecture d’une partition donc des notes, des notations etc. Les musiques actuelles sont moins exigeantes de ce côté-là mais font appel à d’autres outils comme les grilles.

Notez également qu’apprendre la musique ne se passe pas juste pendant votre cours d’instrument, il est très important de pouvoir s’entraîner en dehors du temps de cours si vous voulez avancer, donc d’avoir un instrument à disposition.

Le temps d’entraînement nécessaire sera à définir avec votre professeur·e mais 5 sessions par semaine me paraît être le minimum (une durée par session de 15 à 30 minutes peut suffire à voir selon vos objectifs).

Entraînement, patience et plaisir

Ce serait vous mentir que de dire que la musique n’est que plaisir et volupté. Il est très important de réaliser que la musique demande de la rigueur. Comme n’importe quel sport, apprendre un instrument exige un entraînement régulier. C’est souvent une difficulté qui s’impose aux adultes qui, contrairement aux enfants, ont du mal à accepter l’idée de répétition. Répéter un geste des dizaines de fois peut sembler barbant mais c’est comme ça et seulement comme ça que vous progresserez dans votre apprentissage.

Les adultes ont la fâcheuse tendance à penser que leur âge avancé leur permettront de tout « comprendre » plus vite et donc d’avancer plus vite que les enfants. Grave erreur.

La musique est bien loin d’être une simple histoire de compréhension, il faut d’ailleurs régulièrement rappeler aux adultes de sortir de leur cerveau et de revenir au sensoriel, parce que la musique fait avant tout appel aux sens.

En somme, il faut apprendre à trouver du plaisir dans l’entraînement, mettre de côté toutes les idées reçues que vous avez accumulées (« il faut absolument que j’apprenne par cœur » « il faut absolument que je comprenne tous les tenants et aboutissants de la partition »…) et surtout, et c’est peut-être le conseil le plus important que j’aurai à vous donner, il faut s’armer de patience. Patience est mère de toutes les vertus !

Lancez-vous !

Comme nous l’avons vu, débuter un instrument de musique ne vous apportera peut-être pas de plaisir immédiatement. Vous serez à même de jouer quelques petites mélodies sûrement rapidement mais ce n’est qu’en associant entraînements, utilisation des outils et patience que vous vous dirigerez vers une satisfaction durable (jouer La Lettre à Élise en entier et avec les deux mains !).

Mais se lancer dans la musique, ce n’est pas simplement commencer à prendre des cours, c’est aussi écouter de la musique, régulièrement. L’oreille est l’un des outils principaux des musiciens (Beethoven vous le confirmera) et elle est si facile à faire travailler qu’il serait dommage de négliger cet aspect.

Quand vous serez prêt·e·s, renseignez-vous sur les écoles de musique autour de chez vous, rares sont celles qui n’acceptent pas d’adultes débutants (attention certains instruments sont cependant très demandés comme la guitare et le piano). Pensez également au chant lyrique qui n’est pas un instrument de musique à proprement parler mais dont le commencement à l’âge adulte est habituel.

Inscrivez-vous en toute conscience. Vous débutez un sport pas comme les autres mais qui comme tous les sports demandera de l’entraînement, de la rigueur et vous fera vous sentir tellement bien !

Laisser un commentaire

Vous aimerez aussi