Bien-êtreQuotidien

5 techniques de massage qui changent la vie

Posté par Loupche 4 juin 2019 0 commentaire

Le massage chinois est nommé le Tui Na, qui veut dire « pousser et pincer ». Avant de te proposer quelques techniques pour soulager de nombreux maux, je me permets de t’indiquer quelques précautions d’emploi. 

Tout d’abord, sache que le Tui Na est une pratique médicale qui nécessite de connaître la médecine chinoise. En Chine, le Tui Na fait l’objet d’un enseignement universitaire à temps plein de cinq ans. Ceci dit, je te propose ici cinq manipulations simples, accessibles à tous et toutes, qui ne présentent aucun danger puisqu’elles sont relativement douces. Tu n’as donc aucun souci à te faire quant à ta sécurité ou celle de tes proches (qui profiteront de tes fraîches connaissances) ! 

Mo Fa 

Le Mo Fa est une friction circulaire. C’est la plus douce des techniques du Tui Na. Elle consiste en des mouvements circulaires de la paume de la main qui se déplace sur la peau. Il n’y a pas de point fixe. 

Pour ma part, j’adore utiliser cette technique sur le ventre, en faisant des mouvements circulaires autour du nombril dans le sens des aiguilles d’une montre. Cette technique relance la digestion et détend l’abdomen. Mais Mo Fa est également efficace pour détendre la poitrine, réchauffer les flancs et le bas du dos. 

Tu peux mieux saisir le geste en regardant cette vidéo explicative :

An Fa 

An Fa est une des méthodes les plus anciennes du massage chinois, on la retrouve dans presque tous les textes et toutes les écoles. Elle a l’avantage d’être extrêmement simple, puisqu’il s’agit d’une pression verticale exercée avec le pouce (ou l’index ou la paume de la main). Ainsi, on positionne le pouce à la superficie de la peau et on imprime progressivement un poids de plus en plus important de façon parfaitement perpendiculaire. Evidemment, il ne faut pas employer trop de force au risque de crisper la personne qui le reçoit. Le dosage dépend de chacun•e. 

J’adore utiliser cette technique pour détendre le dos point par point de chaque côté de la colonne vertébrale, ou bien les épaules et la nuque. An Fa est aussi idéale pour un massage de la plante des pieds. 

Tu trouveras des explications visuelles de An Fa dans cette vidéo, de 0:27 à 2:25. 

Auto-massage pour l’insomnie

Cette technique est d’une simplicité déconcertante par rapport à son efficacité ! Après trois nuits agitées, j’ai décidé d’essayer ce massage juste avant de dormir, et bingo : huit heures de sommeil ! C’est grâce à cette vidéo de Jean Pélissier que j’ai pu apprendre cette méthode, je lui laisse donc la parole :

Na Fa

Na Fa est une technique puissante pour relâcher les muscles. Particulièrement utilisée sur les épaules et la nuque, elle doit être lente et précise pour être efficace et ne pas froisser quelque chose. Ainsi, on saisit un muscle entre le pouce et les autres doigts et on le serre assez fortement. Les doigts ne doivent pas être crochetés et pas question de planter les ongles ou le bout des doigts ! La force est imprimée par la partie charnue des doigts. Attention à ne pas y aller trop fort pour ne pas créer de nouvelles contractions musculaires. 

Tu peux voir cette méthode en action pendant la première minute de cette vidéo :

Si tu veux faire un parfait massage des épaules et des trapèzes, voici une petite formule pour appliquer ce que tu viens d’apprendre :

  1. Mo Fa sur toute la zone (pour préparer le corps à recevoir le massage)
  2. An Fa de la nuque à la pointe des épaules
  3. Na Fa sur toute la zone
  4. Mo Fa pour détendre

Nie Fa

Mieux connu sous le nom de « palper-rouler », cette technique a été démocratisée en Occident pour ses vertus anti-cellulite. Ceci dit, Nie Fa a d’autres propriétés, notamment celles de relancer la circulation sanguine et de lisser les rides du visage. 

Tu peux trouver l’explication de la technique dans cette vidéo, appliquée aux cuisses :

Pour ce qui est du massage liftant du visage, il te suffit d’appliquer la même technique sur les joues, d’abord de la bouche jusqu’aux oreilles (à l’horizontale), puis de la mâchoire jusqu’aux yeux (à la verticale). Attention, ça fait un peu mal ! 

Laisser un commentaire

Vous aimerez aussi