AstronomieFéminismeIdéesSciences & Vie

Astrologie, astronomie et féminisme

Posté par Celia Capella 11 décembre 2018 2 Commentaires

Pour commencer : l’astrologie n’est pas l’astronomie!

 

C’est bien la première phrase de l’article de la NASA qui, selon de nombreux médias, aurait révélé que les signes du Zodiaque ont changé, et qu’un petit nouveau les a rejoint.

Difficile de passer à côté de cette (fausse) information qui a envahi nos feed facebook! De fait, elle est soigneusement relayée par des médias tels que Cosmopolitan, Marie-Claire et même 20 minutes, qui malgré quelques remises en question du lien entre l’astrologie et la NASA se garde bien de nous instruire face à ce genre de fausse information.

La malheureuse lecture d’un article destiné aux enfants

Alors, comment cette mascarade zodiacale a-t-elle bien pu envahir l’internet mondial?

Tout commence en 2016, il y a environ deux ans. La NASA, sur son site de vulgarisation visant les enfants, explique que les signes du Zodiaque proviennent approximativement des constellations se trouvant le long de la ligne du zodiaque. Celle-ci correspond à la ligne imaginaire parcourue par le soleil au cours de l’année pour un observateur se trouvant sur Terre, appelée aussi l’écliptique (on parle plutôt de “plan de l’écliptique” mais bon arrêtez de chipoter). En gros, c’est juste un repère utilisé depuis la nuit des temps pour observer le ciel nocturne.

Ce sont les anciens babyloniens, il y a plus de 3000 ans qui ont décidé de découper cette ligne en 12 parties, dessinant les constellations qui deviennent alors les signes du Zodiaque.  Réellement, il y avait 13 constellations mais c’était pas pratique et cette treizième constellation, le serpentaire, n’était pas assez lumineuse ou pas assez sexy, ou bien personne ne voulait être Serpentard, je sais pas… Ce treizième signe disparaît alors de la pseudo-science naissante qu’est astrologie.  Bilan : Selon l’emplacement du Soleil dans le ciel le jour de ta naissance le long de cette ligne, on t’attribue un signe astrologique. Et pour ce qui est de ton ascendant… Alors là, je ne peux pas t’aider. Jamais rien pigé à ces histoires.

SAUF QUE. Ce qu’explique ce joyeux texte pour moutards étrangement curieux (mais qui sont ces enfants qui lisent  le site de la NASA?!), c’est :

  1. L’astrologie est une CROYANCE datant de plus de 3000 ans et inspirée par des observations astronomiques.
  2. Les babyloniens voyaient bien une treizième constellation le long de la ligne du zodiaque, mais l’ont ignorée.
  3. Depuis 3000 ans, bah ça s’est un peu décalé. C’est à cause de la précession des équinoxes: expression stylée pour dire que l’angle entre l’axe de rotation de la Terre et le plan dans lequel se meuvent les planètes (le plan de l’écliptique, pour les deux du fond) évolue dans le temps.

 

Bilan bis : les signes astrologiques ne correspondent plus vraiment aux observations célestes que l’on peut faire aujourd’hui. Qui s’en fout?

La NASA. Parce que la NASA s’occupe d’envoyer des satellites dans l’espace, pas de déterminer si la Nouvelle Lune apportera des tensions dans ton couple cette semaine.

L’article ne fait donc que soulever quelques une des nombreuses incohérences inhérentes à l’astrologie, mais ne prétend en aucun cas légiférer ni cautionner l’astrologie.

Non contents d’interpréter de travers un article pour enfants, ces fameux “papiers” martèlent que la source de cette “découverte” (vieille de 3000 ans), vient de la NASA. Parce que la NASA, c’est des scientifiques tu vois, donc la NASA, ils ont forcément raison. Je vais le redire parce que ça va donner de la crédibilité à mon article : c’est la NASA qui l’a dit.

 

Les médias et les femmes

Il y a un dernier aspect que je me dois d’évoquer pour finir cette (pseudo) analyse de ce Zodiaque-gate. J’ai parlé de médias de manière générale mais, comme le rappelle bien l’article du Monde (voir sources), ce sont surtout les médias féminins qui ont cherché à faire du clic avec cette intox croustillante. Le journaliste du Monde conclut même son article par :

Malheureusement, même écrit pour des enfants, ce texte a, selon toute vraisemblance, été trop compliqué à comprendre pour les journalistes de ces magazines féminins.

Parce que c’est bien connu, y’a que les bonnes femmes qui croient en l’astrologie.

En même temps, qu’est-ce que les femmes pourraient comprendre aux sciences? C’est prouvé, les œstrogènes rendent leur cerveau plus apte à utiliser un aspirateur qu’un télescope.

Trêve de (tristes) plaisanteries, le traitement de ce sujet par le journaliste du monde montre bien que ce que l’on nous vend aujourd’hui comme presse “féminine” est souvent synonyme de “léger et un peu débile”. Je ne demande pas à ce que Marie-Claire se transforme en Ciel&Espace, mais enfin, élever un peu le niveau de certains articles ne ferait pas mal. Je vais ici exprimer un avis qui m’est propre mais la presse féminine placée sur le devant des kiosques ressemble aujourd’hui encore à des femmes qui écrivent pour abrutir les femmes. Cosmopolitan titre ainsi très sobrement son article : “Ne piquez pas une crise, mais votre signe astrologique a probablement changé”. C’est vrai que l’astrologie, ça nous rend souvent hystériques, un peu comme les règles.

Je vous invite à ne pas les encourager, et à favoriser des médias montrant une image plus positive des femmes, parce que oui, ça existe, sur internet notamment. On pourrait ainsi éviter que des journalistes du Monde sous-entendent que toute la presse féminine est dépourvue de cerveau ou d’esprit critique…

Bon, et puis, comme je veux rendre cet article pute-à-clic, je vais quand même mettre le logo de la NASA, histoire que vous me fassiez confiance!

Sources:

L’article de la NASA par lequel tout a commencé: https://spaceplace.nasa.gov/starfinder2/en/

L’article du monde de 2016 révélant le pot-au-roses: http://passeurdesciences.blog.lemonde.fr/2016/09/20/non-la-nasa-na-pas-invente-un-treizieme-signe-du-zodiaque/

L’article philosophique de Cosmopolitan https://www.cosmopolitan.com/uk/entertainment/news/a45943/star-sign-horoscope-change-2016/

L’article du magazine féminin madmoiZelle.com qui, malgré son lectorat majoritairement porteur de vagin ne se contente pas de relayer une fake-new pute-à-clic: http://www.madmoizelle.com/signe-astrologique-changement-971126

Photographie : Voie lactée prise par mes soins un beau soir d’été en Lozère.

2 Commentaires

OcéaneK 12 décembre 2018 at 9 h 48 min

Bien dit !! Vive les femmes scientifiques, vive les femmes penseuses, (vive la France xp) et stop aux réflexions du genre « ingénieure dans le bâtiment oh étonnant pour une femme »

Répondre
GRAND Agnès 12 décembre 2018 at 10 h 00 min

Excellent article où l’on retrouve bien ton humour parfois caustique mais très juste !

Répondre

Répondre à OcéaneK Annuler la réponse

Vous aimerez aussi