CultureSéries

La vie sans Game of Thrones

Posté par Marie 22 octobre 2019 0 commentaire

Le 19 mai sortait le tout dernier épisode de Game of Thrones, marquant la fin de près de 9 ans d’engouement, voire d’obsession internationale. Depuis la sortie de son premier épisode, la machine Game of Thrones a dévoré le petit monde des séries télévisées pour le changer durablement.

La fin de cette aventure pleine de rebondissements a donc naturellement impacté l’industrie télévisuelle sur le long terme. Là où de nombreuses séries avaient déjà explosé le compteur des vues (j’ai d’ailleurs appris en faisant quelques recherches pour cet article que la série ayant attiré le plus grand nombre de téléspectateurs est NCIS – comme quoi tout est possible …), Game of Thrones fait partie des rares phénomènes de la pop culture ayant touché une fourchette de population aussi vaste. Hommes, femmes, jeunes ou moins jeunes, le public ciblé par la série s’est peu à peu étendu. Sans forcément s’homogénéiser tout à fait (le public le plus touché demeurant les moins de 30 ans, blancs, de sexe masculin – comme toujours ou presque), cette fourchette assez vaste de spectateurs et de spectatrices a permis à la série de décoller et de se développer au-delà de ce qui était initialement prévu.

C’est vrai que dans Game of Thrones, il y en a pour tous les goûts : fantasy, histoire médiévale, humour, action, politique, et plus récemment des thématiques sociales telles que le féminisme ou l’homosexualité ont même fait leur apparition. La mise en corrélation de cette intégration de nouvelles problématiques avec la hausse progressive du nombre de spectateurs par épisode a fait de la série un véritable générateur à débats. Un acteur noir dans Game of Thrones ? Une représentation LGBT+ ? Une femme prenant le pouvoir ? Vous pouviez être sûr.e qu’une série d’articles suivraient dès le lendemain.

Ainsi, la fin de Game of Thrones a laissé un grand vide dans l’industrie de la télé. Alors, certes, le monde de la série télévisée ne s’en trouve pas abandonné pour autant, il existe des dizaines d’autres super-productions qui profitent elles aussi d’une vaste popularité. Mais chaque grand studio de production – HBO, CBS, Amazon, Netflix, BBC… – se bat pour déterminer qui aura le « prochain Game of Thrones ». Parmi les candidats les plus populaires pour le moment on trouve la très attendue His Dark Material de la BBC ( l’adaptation de la série de romans La Croisée des Mondes de Philip Pullman) qui apparaîtra sur nos petits écrans dès ce dimanche 3 novembre ; ou encore la  mystérieuse adaptation du Seigneur des Anneaux promise par Amazon d’ici fin 2020. Vous noterez que ces deux projets ressemblent en tous points à Game of Thrones : adaptations de séries de romans de fantasy, budgets faramineux… HBO, quant à eux, continuent de produire des séries d’une qualité exceptionnelle (comme la mini-série évènement récente, Chernobyl) sans jamais pour autant égaler l’immense succès de Game of Thrones.

D’ailleurs, peut-être que la véritable concurrence viendra non pas d’une tierce série mais du spin-off de Game of Thrones prévu pour fin 2020 également, pour le meilleur ou pour le pire…

Mais faut-il vraiment chercher à imiter ce qui était plutôt que de tendre vers l’innovation ? C’est la question que tout le monde se pose sans pour autant réussir à se retenir d’attendre la nouvelle série « coup de poing ». Car malgré ses nombreux défauts, Game of Thrones a réussi l’exploit de tenir en haleine des millions de téléspectateurs et téléspectatrices des années durant, nous procurant la joie intense d’entendre les premières notes de son générique signifiant la fin de l’attente interminable entre chaque épisode. Cette sensation du « toujours plus » et de l’attente insupportable rend rapidement accro et tou.te.s celleux qui l’ont connue la recherchent souvent dans d’autres produits culturels. Ainsi, Game of Thrones a influencé notre mode de consommation des séries et nos attentes vis-à-vis de celles-ci.

Je ne dis pas qu’aucune autre bonne série existe ; d’ailleurs, même si je suis plutôt une fan de Game of Thrones, je suis bien consciente et persuadée qu’il existe de nombreuses séries de qualité supérieure. Cependant, il est certain que la saga du trône de Fer a marqué durablement le monde de la série télévisée et j’ai hâte de voir si une série parviendra à se hisser à la hauteur de sa popularité !

Laisser un commentaire

Vous aimerez aussi