Bien-êtrePersoSociété

Pourquoi tes règles sont en retard

Posté par Loupche 9 avril 2017 0 commentaire

« Arrête de stresser parce que tes règles sont en retard, tu vas encore plus les retarder si tu stresses ! »

A toi aussi on te dit ça quand tu commences à t’inquiéter parce que tes règles ont deux jours de retard ? Je vais t’expliquer ici pourquoi c’est complètement faux.

[ndlr : on suppose dans cet article que tu n’as pas un petit embryon qui se balade dans ton utérus]

Le mythe des 28 jours

Déjà, il faut que tu te sortes de la tête que ton cycle menstruel doit absolument durer 28 jours. C’est une moyenne qui a permis d’harmoniser les plaquettes de pilules — entre autres — mais absolument pas la « normalité ». En réalité, ton cycle n’est pas considéré comme anormal à peu près entre 21 et 35 jours, notamment quand il est irrégulier. Donc si ça fait six mois que tes règles ont trois jours de retard, c’est parce que ton cycle dure 31 jours, tout simplement.

Par exemple, le mien dure environ 26 jours ; parfois 25, parfois 30, mais 26 en général. Ça fait depuis que j’ai arrêté la pilule que je ne me fie plus à ce mythe des 28 jours.

Ce qui se passe dans ton utérus

En fait, tu as deux phases dans ton cycle : la première c’est la phase pré-ovulatoire, où l’oestrogène est sécrétée dans ton corps pour permettre à ton ovulation de se déclencher. Pendant les quelques jours avant ton ovulation, tu vas commencer à avoir des pertes (blanches ou transparentes), peut-être à avoir une libido plus forte, et bien d’autres symptômes. Certaines personnes peuvent même avoir des douleurs lors de l’ovulation — par exemple, moi je sens un petit pincement dans le bas-ventre pendant quelques heures le jour de mon ovulation.

Une fois l’ovulation passée, ton cycle va lancer la phase post-ovulatoire : l’oestrogène va baisser tandis que la progestérone va augmenter pour pouvoir s’occuper du petit ovule fécondé — s’il y a. Sacrée machinerie.

Mais quel rapport avec le stress et les règles ?

J’y viens. Il se trouve que si la phase pré-ovulatoire est extrêmement sensible à de nombreuses variables — stress, changement de lieu, évènement traumatique, manque de sommeil, etc. —, la phase post-ovulatoire ne varie que d’un ou deux jours pendant toute ta vie ! Par exemple, ma phase post-ovulatoire dure environ 15 jours. En général, elle dure entre 12 et 16 jours chez toutes les femmes. Par contre, comme je t’ai dit, la phase pré-ovulatoire est très variable. Donc si tes règles sont en retard de plusieurs jours et que tu n’as pas de risque d’être enceinte, remonte à ce qui s’est passé il y a deux semaines dans ta vie : est-ce que tu es partie en week-end entre amis ? Est-ce que tu as un peu trop fait la fête ? Est-ce que tu as eu un examen ou un évènement stressant ? Est-ce que tu t’es fâchée avec quelqu’un ? Tous ces petits moments peuvent avoir retardé ton ovulation, et donc allongé ton cycle en retardant le départ de la progestérone dans ton corps.

Voilà pourquoi stresser de ne pas avoir tes règles ne changera absolument rien à leur arrivée !

J’espère t’avoir appris quelque chose sur ton corps et j’ai hâte de t’en dire plus sur tout ce qui se passe dans ce super chouette utérus !

Laisser un commentaire

Vous aimerez aussi