Ciné

Les Initiés, une lutte contre les stéréotypes

Posté par lafilledelacom 10 mars 2017 0 commentaire

C’est le 19 avril prochain que sortira en salle Les Initiés, un film de John Trengove avec Nakhane Toure, Bongile Mantsai and Niza Jay Ncoyin dans les rôles principaux.

Le synopsis est le suivant :
Afrique du sud, montagnes du Cap Oriental. Comme tous les ans, Xolani, ouvrier solitaire, participe avec d’autres hommes de sa communauté aux cérémonies rituelles d’initiation d’une dizaine d’adolescents. L’un d’eux, venu de Johannesburg, découvre un secret précieusement gardé… Toute l’existence de Xolani menace alors de basculer.

Pour ceux qui ne connaissent pas « l’Ukwakula », c’est un rite initiatique pratiqué en Afrique du Sud par l’ethnie Xhosa pour être précise.
Deux fois par an, des jeunes garçons rejoignent ces campements un peu isolés pour « devenir des hommes ». ce processus est évidemment au coeur de toutes les questions soulevées par ce film. Mais au final c’est quoi être un homme ? C’est être fort ? C’est devoir se battre ? Qu’est-ce que c’est qu’être un homme quand on attend des choses bien définies de toi ? Est-ce qu’un homme peut aimer ? Est-ce qu’un homme peut aimer un autre homme ? Tant de question que nous allons nous poser par l’intermédiaire de ces hommes, maitres ou disciples.

affichelesinitiés

On en pense quoi ?
C’est un film prenant dès les premières scènes et notamment celle où le réalisateur revient sur la circoncision, étape importante dans le rite. Je dois l’admettre, je ne m’attendais pas à cette scène et à la fin j’ai commencé à tourner la tête.

John Trengove souhaite donner une forme de réalisme dans sa structure narrative et je pense que c’est la raison pour laquelle il ne nous prépare pas à voir ce qui va se produire, je pense évidemment à des scènes de l’histoire que je ne peux pas vous spoiler où vous aller faire « mais non », « oh la vache »… Le réal ne vous laissera jamais tranquille,  je pense également à des scènes un peu rudes telles que celles où ils égorgent des chèvres afin de prouver leur virilité (j’ai aussi tourné la tête). Le réalisateur fonctionne par à-coups afin d’apporter un peu plus d’impact à chaque scène. Afin de renforcer cela, en plus, John Trengove a décidé de tourner caméra à l’épaule, nous sommes donc comme immergés au milieu de terre communauté qui nous est totalement étrangère. On peut le dire, réalisation et montage fonctionne parfaitement de paire et ça donne toute une puissance supplémentaire au film.

Je n’ai pas l’intention d’entrer trop dans les détails des Initiés puisque cela casserait complètement les intentions du réalisateur. Ce film alterne entre une douceur surprenante et une puissance masculine déroutante, ce qui est fait un long-métrage captivant.

Les Initiés sort le 19 avril prochain, je pense qu’il ne sera pas distribué partout mais il mérite véritablement votre curiosité et que vous marchiez 10 minutes de plus pour que vous trouviez un cinéma qui le programme.

Laisser un commentaire

Vous aimerez aussi