CultureSérie

Top 6 des séries HBO à voir absolument

Posté par MaryCherryTree 28 mars 2017 0 commentaire

 

Qui n’a jamais frissonné en entendant le « pssscchhh….paaaaam » de l’intro HBO avant sa série préférée ? Véritable monument de la production de séries de qualité depuis plus de 20 ans, HBO nous a tous fait rêver. Voici mon top 6, choisi avec beaucoup de difficulté!

Un commentaire? Un classement différent?  Une série à conseiller? Contactez nous sur contact@berthine.fr!

 

6. True Blood (Alan Ball ; 2008-2014)

Versez plusieurs litres de sang rouge écarlate. Incorporez doucement une histoire d’amour improbable entre un vampire et une télépathe, ajoutez une pincée d’humour absurde. Pétrissez la pâte jusqu’à obtenir un mélange de drame, de comique et de fantastique ; ça y est, votre série est prête !

Dans la ville fictive de Bon Temps, en Louisiane, humains et vampires tentent de cohabiter ; depuis qu’une firme japonaise a développé le « Tru Blood », hémoglobine sang pour sang (#lol) synthétique, ces derniers n’ont plus besoin de vivre cachés. Sookie (Anna Paquin) tombe amoureuse du vampire Bill Compton (Stephen Moyer) et découvre peu à peu son univers hors du commun…

On aime : Le mélange réussi de la satire, du fantastique, de l’esthétique et du gore qui font de True Blood un vrai divertissement.

On aime moins : La qualité très inégale des saisons (sept en tout)

 

  5.  Westworld (Jonathan Nolan et Lisa Joy ; 2016 –     )

Avant dernière production HBO à ce jour, Westworld ne fait pas les choses à moitié. Budget XXL, casting prestigieux (Anthony Hopkins, rien que ça !), scénario ambitieux… Tout y est. L’action se déroule plusieurs dizaines d’années dans le futur ; le parc d’attraction Westworld propulse ses visiteurs dans une recréation hyper réaliste du far-west américain, s’étendant sur plusieurs centaines d’hectares. Le parc est peuplé d’« hôtes », androïdes hyper-réalistes qui évoluent dans un boucle narrative soigneusement contrôlée, et d’ « invités », visiteurs en chair et en os qui sont tout puissants dans le parc. Tout se passe bien, jusqu’au jour où la boucle narrative de certains hôtes est rompue…

Westworld coupe le souffle. Son scénario est complexe et captivant dès le premier épisode. Les scènes crues et violentes, devenues une marque de fabrique HBO, rendent le tout d’autant plus effrayant.

On aime : L’ambiance à la fois western et futuriste ; et la BO est un délice !

On aime moins : Le scénario parfois trop intriqué et redondant.

     4. Game of Thrones (David Benioff et D. B. Weiss; 2011-    )

Je ne vais pas m’attarder sur Game of Thrones. Ceux qui ne l’ont pas vue en ont sûrement marre de nous entendre dire « Mais si regarde tu vas voir c’est génial !! » ; ceux qui l’ont vue…. Plus que quatre mois à attendre avant la saison 7, soyons courageux.

(la vidéo c’est juste pour se faire du bien)

   3. Rome (John Hilius et Bruno Heller ; 2005-2007)

Moins connue que les séries précédentes, Rome est pourtant un véritable bijou. Elle retrace les deux grandes guerres civiles romaines précédant la chute de la République, et l’avènement de l’Empire :  celle entre Jules César et Pompée (de -49 à -45) puis celle entre Marc Antoine et Octave Auguste (de -43 à -30). Rome est le fruit d’une co-production anglo-italieno-américaine, et a bénéficié d’un budget titanesque (un des plus élevés de l’histoire télévisuelle !). Les décors sont somptueux : on a l’impression d’y être. Loin de la Rome de marbre des péplums classiques, c’est ici un portrait de la « vraie » Rome qui est dressé. On y suit donc aussi bien l’histoire des nobles et des sénateurs (avec des apparitions d’illustres romains, comme Cicéron, Caton, Brutus…) que celle de deux soldats romains aux vies plutôt ordinaires, Pullo et Vorenus.

On aime : Le caractère très humain de tous les personnages, même les plus connus comme César ou Octave, et le travail monstrueux d’une équipe d’historiens afin que la série soit la plus réaliste possible.

On aime moins : La production a été arrêtée, faute de moyens, au bout de deux saisons seulement… Frustrant !

 

  2. Big Little Lies (David. E. Kelley ; 2017)

Petit dernier de la famille HBO (le dernier épisode est diffusé lundi prochain), Big Little Lies est une mini-série (7 épisodes de 50 minutes) hors du commun. Le casting y est plus que luxueux : Nicole Kidman, Reese Witherspoon (toutes deux également productrices), Shailene Wodley, ou encore Alexander Skarsgard y occupent des rôles centraux. Big Little Lies est une série policière qui se déroule à Monterey, en Californie, petite ville côtière où tout semble absolument parfait. Mais sous la couche apparente de perfection de chaque foyer, se cache de sombres secrets… Sorte de mélange entre Desperate Housewives et Broadchurch, Big Little Lies est un double mystère : on ne sait pas qui est la.e meurtri.è.r.e, mais on ne sait pas non plus qui est la victime ! C’est un vrai délice à regarder.

On aime : Le portrait réaliste de femmes modernes et l’ambiance maritime pesante.

On aime moins : Les quelques lourdeurs dans la réalisation, et un premier épisode un peu trop lent

 

1. Six Feet Under (Alan Ball ; 2001-2005)

La série médaillée d’or de mon classement serait également la gagnante toutes catégories confondues. Six Feet Under raconte l’histoire peu commune de la famille Fisher, propriétaire d’une société de pompes funèbres à Los Angeles. Après le décès de leur père, Nate et David Fisher doivent prendre les rênes de la compagnie familiale. Ils sont accompagnés de leur jeune sœur, Claire, et de leur mère veuve, Ruth. On suit pendant près de 63 épisodes (divisés en 5 saisons) les déboires de cette famille pas comme les autres. La plus grande force de cette série réside en la profonde humanité de ses protagonistes. Le thème de la mort est traité avec à la fois beaucoup de délicatesse et beaucoup d’humour (chaque épisode débute par une scène de mort !), et ce beau mélange donne non pas une série sur le deuil mais bien une série sur la vie.

On aime : Les acteurs toujours aussi bons les cinq saisons durant, l’humour noir, et la finesse des dialogues.

On aime moins : Rien du tout cette série est parfaite. (qui a dit qu’on était objectifs chez Berthine ?)

Laisser un commentaire

Vous aimerez aussi