ActualitésArts et LittératureCultureHumeursMusiqueRecettes végétalesSéries

Survivre à l’hiver: Un livre, un album, une série, une recette

Posté par MaryCherryTree 29 janvier 2018 0 commentaire

Ah ! Quelle période bien morne que celle que nous sommes en train de subir ! L’allégresse de Noël est loin derrière nous, faisant place à la grisaille du mois de janvier. Bien que l’on ne cesse de nous répéter que les jours sont de plus en plus longs depuis fin décembre, il n’empêche que lorsqu’on se lève pour aller bosser il fait nuit et quand on rentre ben… Il fait nuit (ou, pire, il fait nuit et il pleut). Berthine est là pour vous aider à survivre, allez vous êtes prêt.e.s ? C’est parti !

Un livre : Voyage en Sibérie de Sylvain Tesson

Dans cet élégant roman, Sylvain Tesson nous fait part de son périple en Sibérie, au bord du lac Baïkal, à cinq jours de marche du premier village. Superbement écrit, ce texte respire la poésie et la simplicité. Sans jamais s’égarer dans des considérations idéalistes du périple polaire à la Into The Wild, Tesson donne envie de voyager, de découvrir, et de respirer ; certains paysages sont si bien décrits, qu’on se croirait au milieu d’une scintillante neige poudreuse ou au bord d’un lac gelé ! Un très beau libre qui mérite d’être découvert emmitouflé.e.s dans un plaid chaud, une tasse de thé vert au citron brûlante à la main. Souvenez-vous que l’hiver à de belles choses à vous proposer, lui aussi.

 L’homme libre possède le temps. L’homme qui maîtrise l’espace est simplement puissant. En ville, les minutes, les heures, les années nous échappent. Elles coulent de la plaie du temps blessé. Dans la cabane, le temps se calme. Il se couche à vos pieds en vieux chien gentil et, soudain, on ne sait même plus qu’il est là. Je suis libre parce que mes jours le sont.

S. Tesson, Dans les forêts de Sibérie

Un album : The Life Pursuit , Belle and Sebastian

A la recherche d’un album qui donne la pêche, tout en restant réconfortant ? Ne cherchez pas plus loin ! L’excellent The Life Pursuit, du groupe indie pop anglo-saxon Belle and Sebastian offre des titres lumineux qui ne manqueront pas de vous mettre le sourire aux lèvres et d’apporter un peu de soleil en cette saison si grise ; notez la poésie décalée des paroles qui donne beaucoup de charme aux chansons.

 

Une série: The End of the F*cking World

La série The end of the f*cking world de Netflix, véritable pépite disponible depuis fin décembre 2017, est un très bon remède à la mélancolie hivernale. Elle est populaire dans le milieu des sériephiles et gagne également du terrain chez le grand public, et c’est mérité ! On suit l’histoire de James et Alyssa, deux ados anglais pas comme les autres : en effet, James est un psychopathe qui rêve de tuer Alyssa, et Alyssa est une ado rebelle qui dit « fuck » dans chaque phrase. Ce duo improbable va s’embarquer dans un road trip pour fuir leurs familles et vies respectives…Avec son humour noir complètement déjanté, ses personnages tout de même attachants et sa chouette B.O, The End of the F*cking World est de plus en plus incontournable

Une recette: parmentier de lentilles et de patates douces

En hiver, votre corps a besoin de trois choses : de chaleur, de réconfort, et de plats consistants pour supporter le froid et l’air sec. Une seule solution : non pas la manifestation, mais le parmentier lentilles-patates douces!

Pour 6 personnes, il vous faudra :

5 grosses patates douces

350g de lentilles

Une échalote

De la crème (fraîche ou une crème végétale neutre, comme celle de soja)

Un bouillon de légume

Du gingembre (facultatif)

Préparation :

Mettre les lentilles à cuire dans le bouillon de légume. Pendant ce temps, détaillez les patates douces en petits cubes et faites les revenir à feu vif dans une poêle ; salez, poivrez, et si vous êtes comme moi et aimez les plats bien épicés vous pouvez rajouter du gingembre.

Une fois les cubes bien dorés, versez les dans une casserole et recouvrez les d’eau ; laissez cuire le tout jusqu’à ce que les patates douces soient aussi tendres que du beurre.

Puis égouttez les, et écrasez-les à la fourchette avec la crème.

Une fois les lentilles cuites égouttez les et faites-les revenir avec de l’échalote à la poêle (astuce : vous pouvez utiliser la même poêle que celle ayant servi pour les patates douces ! Moins de vaisselle et plus d’économie de place)

Dans un plat à gratin, faites une couche de purée de patate douce, puis une couche de lentille, puis une couche de patates douces etc ; il est préférable de terminer par la patate douce, car comme ça vous pourrez gratiner le dessus avec un peu d’emmental, de parmesan, ou de levure maltée.

Enfourner pour 15 minutes à 180 degrés. C’est prêt ! A table ! (N.B c’est absolument délicieux accompagné d’une salade de mâche-noix-betteraves).

Alors, finalement, l’hiver c’est pas si mal non ?

Laisser un commentaire

Vous aimerez aussi