JardinageSciences & Nature

Simple et délicieux: plantez votre propre basilic!

Posté par MaryCherryTree 4 mai 2018 0 commentaire

Le basilic, ou ocimum basilicum est une plante délicieuse appartenant à la famille des lamiacées, qui peut délicatement parfumer tous vos plats. Mais lorsqu’il est coupé ou, pire, séché, il perd une grande partie de ses bonnes vitamines et, surtout, de sa qualité gustative ! La meilleure solution est si simple qu’on y pense rarement : avoir son propre plant !

Première bonne nouvelle : on trouve des plants de basilic dans toutes les grandes surfaces de jardinage, et même dans la plupart des grandes surfaces tout court. Le mieux étant évidemment de privilégier des plants bios, issus de personnes que vous connaissez (peut-être qu’un.e de vos proches a plusieurs plants dans son jardin, qui sait !), ou d’une plantation non loin de chez vous. En choisissant cette option, vous saurez exactement quel produit a été mis sur les précieuses feuilles (comme elles se consomment crues, le moindre pesticide entre directement dans votre organisme), ou plutôt, quel produit n’a pas été mis.

La deuxième bonne nouvelle, c’est que le basilic est excessivement facile à entretenir. Certes, c’est une plante qui est assez capricieuse ; mais ses conditions de plant sont très accessibles. Car il s’agit d’une plante qui survit très bien en pot, donc nul besoin d’avoir un jardin pour semer en pleine terre. Elle survit aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur, et est relativement résistante aux variations de température : un rebord de fenêtre bien ensoleillé et protégé, un balcon, voire même un espace en intérieur avec une bonne lumière peuvent tous convenir. Attention cependant : bien que le basilic puisse « survivre » en intérieur, c’est le contact direct avec le soleil qui lui permet de correctement développer tous ses nutriments !

Suivez ces règles d’or et tout se passera bien :

  • Directement tu rempoteras : si le plant de basilic a été acheté dans un petit pot en plastique, il est primordial de le rempoter immédiatement avec un peu de terreau et de fertilisant, pour qu’il ait la place de se développer correctement !
  • Régulièrement tu arroseras, car si beaucoup d’apprentis jardiniers perdent vite leur basilic c’est parce qu’ils ou elles arrosent trop…ou trop peu ! En effet, il faut que le terreau du basilic soit toujours légèrement humide pour assurer une croissance optimale. Mais attention, il faut arroser un tout petit peu et régulièrement ! Noyer la plante une fois par jour ne l’aidera guère.
  • Mourir au soleil, tu ne le laisseras pas : contrairement à beaucoup d’idées reçues, le basilic ne doit pas être au soleil toute la journée ! Ses feuilles, fines et fragiles, ont besoin d’un peu d’ombre pour se reposer, surtout en période de grande chaleur.
  • Les grandes tiges tu couperas : Il ne faut jamais couper les feuilles de basilic une à la fois ! Cela déséquilibre toute la tige. Si vous souhaitez prélever de quoi aromatiser votre repas, pensez à couper une tige entière et si possible la plus développée, de façon à favoriser la repousse et conserver l’équilibre de la plante.

Bien sûr il est également possible de semer des graines de basilic plutôt que d’acheter un plant ; si vous choisissez cette voie, pensez à les planter avant début avril pour assurer la meilleure croissance possible.

Ces petits gestes ne vous prendront guère plus d’une minute par jour, ce qui est peu cher payé pour des plats considérablement améliorés ! Car un plat de pâtes avec quelques feuilles de basilic frais est incomparable à un plat sans… Et, tant que vous y êtes, pourquoi vous arrêter sur votre lancée ? D’autres herbes aromatiques – ciboulette, menthe, coriandre… – sont tout aussi faciles à cultiver et délicieuses à déguster !

Le saviez-vous ? Le basilic se congèle très bien et conserve toute sa saveur : pensez à faire vos réserves pour l’été !

Le saviez -vous (bis) ? L’huile essentielle de basilic est un remède ultra-efficace contre les règles douloureuses. Si vous souffrez de crampes et de spasmes utérins, une goutte d’huile essentielle de basilic deux ou trois fois par jour peut peut-être vous libérer de ces douleurs contraignantes.

 

Laisser un commentaire

Vous aimerez aussi