IntimeSexe

[Sexthine] Laissez-vous tenter par le gode ceinture!

Posté par Sexthine 15 mai 2018 0 commentaire

Le gode-ceinture, ou harnais godemichet, est un sex-toy permettant de pénétrer son/sa partenaire avec un gode tout en ayant les mains libres. Il est constitué d’un harnais, qui s’attache autour de la hanche, et d’un gode amovible ou non fixé dessus. Souvent associé aux relations entre deux femmes, le gode ceinture peut pourtant être utilisé par un homme dans un couple hétérosexuel, et peut venir pimenter votre vie sexuelle ; alors, pourquoi est-il si tabou ?

La réponse est très simple : un homme se faisant pénétrer, ça dérange. Les relations homosexuelles sont les premières à souffrir des préjugés entourant cette pratique, qui est malheureusement associée à une idée de faiblesse, de soumission, voire pour certain.e.s  de perversion. En effet, l’acte pénétratif est étroitement associé à un imaginaire de contrôle ; dans une relation hétérosexuelle classique, l’homme qui pénètre la femme a donc le contrôle de l’acte sexuel. Au contraire, être pénétré, ou « pris » (notons que cette appellation souligne elle aussi cette notion de contrôle dans la pénétration), est un signe de soumission. Ainsi, un homme qui se fait pénétrer est directement associé à une perte de virilité : d’ailleurs « enculé » est toujours une insulte très (trop) courante… En outre, tout acte sexuel qui se détourne du seul but procréatif est souvent considéré comme « marginal ».

Pourtant, le plaisir masculin peut également provenir d’une stimulation de la prostate : mais si vous savez, cette petite glande ultra-érogène qui est située juste en dessous de la vessie et derrière la paroi supérieure du rectum ! La pénétration anale stimule directement ce sacro-saint organe, et offre une nouvelle forme de plaisir. Si la nature a doté les hommes d’une telle source de plaisir, pourquoi s’en priver ?

Que l’on s’entende bien : qu’elle soit féminine ou masculine, la pénétration anale est souvent source d’inconforts et de douleurs si elle n’est pas effectuée correctement. Elle demande donc une excellente communication et beaucoup de respect ; nombreu.x.ses sont celles et ceux qui, au-delà de tout préjugé, ne souhaitent pas tenter l’expérience : à chacun.e de tracer ses propres limites.

Si votre partenaire et vous-même souhaitez tenter l’expérience du gode ceinture, voici quelques conseils.

Tout d’abord, investissez dans un objet de qualité. Un gode ceinture premier prix n’est pas stable, peut être douloureux pour celui ou celle le portant, et peut facilement se casser. Je vous conseillerai des produits où il est possible de changer les godes, qui sont souvent de meilleure qualité et qui offrent bien plus de possibilités. Il vaut mieux dépenser plus (une bonne ceinture coûte environ 50euros, et les godes se fixant dessus varient de 20 à 70 euros) pour avoir un objet robuste et qui assure le confort de ses utilisat.eur.rice.s.

Ensuite, n’oubliez jamais que la communication est clé : pas question de pénétrer votre partenaire sans l’avoir prévenu.e auparavant ! La pénétration anale est un acte fort, qui peut chambouler totalement ses participant.e.s et qui ne doit pas être pris à la légère ; il est hors de question de calquer ce que vous avez vu faire dans un film pornographique en mettant de côté les envie de votre partenaire. Parlez-en avant, commencez doucement à vous familiariser avec l’objet (c’est là que la possibilité de varier les godes peut s’avérer utile…). L’utilisation de lubrifiant est évidemment indispensable.

Heureusement, la majorité des modèles sont plutôt faciles à mettre, donc cela ne vous causera pas de souci. A la fin de la relation, il suffit de nettoyer le(s) gode(s) utilisé(s) avec une eau tiède un peu savonneuse, et de ranger le tout dans une boîte propre et aérée !

L’utilisation d’un gode ceinture est une pratique entourée de tabous et de clichés ; mais si vous choisissez de tenter l’expérience, alors il peu enrichir votre vie sexuelle et faire découvrir de nouveaux plaisirs à votre partenaire et vous-même !

 

Laisser un commentaire

Vous aimerez aussi