Culture

Quelques règles d’orthographe/grammaire/conjugaison essentielles (2)

Posté par Gomasio 10 mars 2017 0 commentaire

De retour pour vous apprendre à écrire. Aujourd’hui, on passe à la vitesse supérieure : on va apprendre non pas une mais DEUX règles. On va faire plus simple que la dernière fois, j’ai eu des retours de personnes traumatisées.

SI+ IL(S)

Trop souvent, je constate que les gens (on ne citera personne) écrivent « si il… » ou « si ils ». C’est totalement incorrect. Le « i » de « si » doit être remplacé par une apostrophe ! Vous ne dites pas « le arbre » mais bien : l’arbre. C’est la même règle.

L’élision ça vous dit quelque chose ? Selon Wikipédia (et ce monsieur a raison), c’est l’effacement d’une voyelle en fin de mot devant la voyelle commençant le mot suivant. Vous vous en doutez, cela concerne finalement plus souvent l’oral que l’écrit (« tu es magnifique » devient à l’oral « t’es magnifaïque ma chériiie »).
Cependant, certaines élisions sont obligatoires à l’écrit ; si + il(s) en fait partie.

Exemples :

Je crois qu’il va mourir si il s’il ne respire pas pendant 48 heures.

Si ils S’ils sont d’accord, on ira au meeting de François Fillon (non je déconne).

Doit-on arrêter d’acheter des iPhones si ils s’ils sont fabriqués dans des conditions déplorables ?

J’ai DIT, j’ai FAIT

Rappel : Le participe passé est utilisé avec les auxiliaires être ou avoir dans la conjugaison des temps composés. Pour le construire, on rajoute une terminaison au radical du verbe. L’idée, c’est de ne pas se tromper de terminaison (no fucking way).

Je ne vais pas m’étendre pendant des heures sur les subtilités des participes passés, mais il va vraiment falloir que vous reteniez ces deux participes passés, au moins ceux-là, s’il vous plaît, je vous en conjure. À chaque fois que vous écrivez « j’ai fais » ou « j’ai dis » ce ne sont pas des chatons mais DIX bébés koalas qui meurent dans le monde (c’est quand même beaucoup plus mignon les bébés koalas).

Quelques exemples pour que ça rentre :

Hier, j’ai dit une connerie, aujourd’hui je ne dis plus rien.

Nous avons fait vœu de chasteté.

Hier, j’ai fait une faute d’orthographe mais aujourd’hui, je lis Berthine.
=> Si t’as saisi l’excellent jeu de mots, tu gagnes un joker pour ta prochaine faute d’orthographe. À très vite !

Laisser un commentaire

Vous aimerez aussi