PersoPortraits

Portrait – « J’ai vraiment hâte qu’on s’y mette »

Posté par HeHo 17 mai 2017 0 commentaire

Une série de portraits consacrée aux “jeunes”. On parle souvent d’eux comme une entité homogène mais qui sont-ils réellement, dans leur singularité ?

Si tu veux participer toi aussi, contacte-nous par mail: contact@berthine.fr

 

Coucou ! Peux-tu te présenter ?

Salut ! Je m’appelle Corentin, j’ai 21 ans et je suis de La Rochelle.

Quel est ton parcours de vie (scolaire/universitaire…) ?

J’ai fait mon bac sur La Rochelle, après j’ai fait une année sur Bordeaux pour faire du paramédical mais ça ne m’a pas vraiment plu. Je me suis retrouvé en fac d’informatique après ça et je suis actuellement sur la fin de ma licence. Je fais un stage dans une agence de communication où je développe des applications web.

Comment tu conçois tes études actuelles ?

Comme je l’ai dit, je me suis réorienté en fac d’informatique et c’était un peu par hasard. De base je suis intéressé dans tout ce qui est nouvelles technologies alors forcément l’informatique me correspond. Il y a beaucoup de choses qui me plaisent dans ce domaine, en plus du développement, on fait beaucoup de gestion de projet pour bien répartir le travail par exemple. Ce qui est cool aussi c’est que ça ouvre à d’autres choses, comme le marketing, on peut être amené à rencontrer les clients, à faire des devis …

Ton plus grand rêve ?

J’ai plusieurs projets, que ce soit avec d’autres gens ou en solo à développer, dont une boîte de « traduction » dans le domaine de l’informatique, une application dont je ne peux pas vraiment parler et un jeu avec des potes. Pour l’instant on est vraiment au tout début du projet mais j’ai vraiment hâte qu’on s’y mette ! J’aimerai vraiment que parmi ces projets il y’en ai (au moins) un qui voit le jour et pourquoi pas qu’il ait un gros succès !

En quoi c’est cool d’avoir 21 ans en 2017 ?

« Imagine un monde sans limite » c’est un peu ça 2017. Tu cherches un album d’afro rap électro avec des influences reggae : y a sûrement un groupe d’hiptsers de Brooklyn qui l’a déjà fait. Bon, le problème c’est que ça peut amener à des abominations et pas forcément qu’au niveau de la musique, de l’art en général mais au moins ça a le mérite de nous faire rigoler … pour ne pas le nommer, le film Sharknado est un « bon » exemple.

En quoi c’est dur ?

Trop de choix ! J’en suis un bon exemple rien que pour les études ! Que ce soit après le bac où on te demande de choisir ce que tu veux faire ou en études supérieures t’as encore beaucoup de choix à faire. Je vais partir en Erasmus le semestre prochain et encore une fois t’as une liste énorme de villes potentielles !

La réputation de « jeunes branleurs » qu’a notre génération est assez pesante quand toi t’essaies de faire de ton mieux.

Tu peux nous donner tes « conseils culture » ?

Un album à écouter : le dernier Kendrick Lamar si c’est pas déjà fait. Sinon, dans un autre genre, Mellon Collie and the Infinite Sadness des Smashing Pumpkins.

Je suis pas un grand lecteur, mais j’ai vraiment bien aimé La Vague de de Todd Strasser, j’avoue que le fait qu’il soit court joue.

Je pourrais difficilement choisir un seul film à conseiller, alors je fais une petite liste : Le Prestige de Nolan, Requiem for a Dream d’Aronofsky, Un homme d’exception de Ron Howard, et Le Loup de Wall Street de Scorsese.

Enfin, je « clique » beaucoup, genre vraiment beaucoup. Surtout des vidéos courtes, quand je vois une vidéo de plus de 10 minutes, je me dis que j’vais perdre trop de temps de ma vie alors que d’après une application j’ai passé 4 mois 10 jours et 11 heures à regarder des séries … Plus précisément, j’aime bien les vidéos du genre AsapSCIENCE qui fait apprendre des petits trucs en seulement 3 minutes. Ah oui et je scroll beaucoup sur 9gag.

Si tu devais dire quelque chose à ton toi dans 20 ans, ce serait quoi ?

« Wesh alors ? »

Laisser un commentaire

Vous aimerez aussi