CultureSérie

On regarde quoi ce soir ? Broadchurch, of course !

Posté par MaryCherryTree 7 mars 2017 0 commentaire

Envie de procrastiner pendant près de 16 heures ? Envie de faire des insomnies ? Envie de pleurer toutes les larmes de ton corps ? Ne cherche pas plus loin, la série Broadchurch est faite pour toi.

Le soleil se lève sur Broadchurch, petite ville côtière fictive du Dorset (Royaume-Uni), et annonce le début d’une journée qui chamboulera la vie de tous ses habitants. Le jeune Danny Latimer, 11 ans à peine, est porté disparu puis retrouvé mort sur la plage. La ville fait appel à ses deux détectives, Ellie Miller (Olivia Colman) et Alec Hardy (David Tennant) pour enquêter sur les circonstances de cette mort terrible.

Le décor est donc installé, la pièce peut commencer : mensonges, ragots, suspicions, médias incontrôlables viennent se mêler à l’enquête. Chaque épisode est à la fois bouleversant, palpitant et complètement hypnotisant. Les images des falaises menaçantes et des flots bleus-gris de la Manche  font écho à ce curieux mélange de poésie et de drame qui habite chaque minute de Broadchurch.

On vous avait prévenus: Broadchurch c'est pas drôle

On vous avait prévenus: Broadchurch c’est pas drôle

Tout dans Broadchurch sonne juste, malgré son scénario truffé de rebondissements. Les personnages, même secondaires, sont complexes et réels, tout simplement, de telle sorte que chacun d’entre eux soit dépeint avec son lot de qualités et de défauts : on est loin de la dichotomie gentils vs. méchants habituellement si présente dans les séries policières. En plus – et c’est malheureusement tellement rare que c’est devenu un gage indiscutable de qualité – les personnages féminins y sont libérés de tous stéréotypes et bénéficient d’un réalisme frappant éloigné des préjugés sexistes. Et hop, un point pour Broadchurch !

Olivia Colman et David Tennant endossent les rôles des deux protagonistes avec des jeux d’acteurs impeccables.

Olivia Colman et David Tennant endossent les rôles des deux protagonistes avec des jeux d’acteurs impeccables.

Le suspens de l’enquête ne vient jamais parasiter la réalité de celle-ci, à savoir le deuil, la colère, et cette colère viscérale que provoque la mort inexpliquée d’un jeune garçon. De même, si c’est du sentimentalisme que vous cherchez passez votre chemin !

En fait, Broadchurch réussit l’exploit d’un parfait équilibre entre beauté et cruauté, entre rythme haletant de l’action et intemporalité des paysages, entre innocence et culpabilité.

En somme : à voir absolument, et maintenant que sa diffusion vient de reprendre avec les premiers épisodes de sa troisième et dernière saison, tu n’as plus AUCUNE excuses.

Laisser un commentaire

Vous aimerez aussi