BeautéBuzzModePerso

Mon premier tatouage: témoignage et conseils

Posté par MaryCherryTree 4 février 2018 0 commentaire

 

Après des mois de réflexion, d’attente, d’interrogations, ça y est : je me suis enfin fait tatouer. Et vous, vous comptez sauter le pas ?

Ce qu’il faut savoir, c’est que chacun vit son tatouage d’une manière différente. Pour certain.e.s, il s’agit d’un motif qui est lourd de significations et de projections personnelles ; pour d’autres, c’est l’esthétisme qui prime ; pour d’autres encore, c’est l’acte même de se faire tatouer qui porte tout le sens. Dons, si vous souhaitez vous faire tatouer pour la première fois, mon premier conseil serait de ne pas à tout prix chercher une signification mais suivre votre cœur et vos envies. Mais attention : le tatouage, et surtout le premier, n’est jamais anodin ! Bien sûr, il sera sur votre peau à vie ; mais aussi, s’il est visible il faudra toujours être prêt.e.s à l’assumer. Donc réfléchissez bien avant de sauter le pas.

Pour ma part, le chemin a été tortueux : j’ai hésité entre plusieurs motifs qui, bien qu’ils aient la même signification personnelle, ne se ressemblaient pas. En plus, j’ai été très exigeante dans mon choix d’artiste tatoueu.r.se, et il y a donc eu une grosse année entre le début du projet et sa concrétisation. Mais l’envie de me faire tatouer ne m’a jamais quittée, et je ne regrette pas une seconde ce temps d’attente : c’est si peu comparé à une vie !

Ensuite, en ce qui concerne le tatoueur ou la tatoueuse que vous souhaitez contacter, ce n’est jamais une bonne idée d’aller voir le/la tatoueu.r.se du coin par souci de rapidité ! Si vous n’arrivez pas à attendre plusieurs semaines voire mois pour votre tatouage, alors c’est que votre projet n’est peut être pas si certain que ça. Par ailleurs, il vaut mieux s’assurer que votre tatoueu.r.se est une personne à qui vous pouvez faire entièrement confiance (autant en terme de technique que d’hygiène) ; quitte à aller un peu plus loin ! En plus, n’oubliez pas que les tatoueu.r.se.s sont des artistes qui ont chacun leur style. Si vous voulez quelque chose d’un style particulier (manga, aquarelle, minimaliste…) il vaut mieux vous tourner vers un artiste qui s’y connaît dans ce genre de dessins, pour avoir le meilleur rendu possible !

Perso, j’avais un projet précis en tête, le rendez-vous allait être pris quand soudain…. J’ai « flashé » (c’est le cas de le dire, car les dessins « tout faits » d’un.e tatoueu.r.se que l’on peut adopter tels quels s’appellent  flash) sur le dessin de ma tatoueuse ! Il ressemblait beaucoup à ce que j’avais en tête, et m’a tout simplement sauté aux yeux. Faisant absolument confiance à la tatoueuse en question, j’ai directement réservé ce petit dessin qui est venu orner ma cheville 5 semaines plus tard. Il correspondait parfaitement à son style, car c’était un de ses dessins personnels, et à mes goûts : que demande le peuple ? Donc n’hésite pas à regarder du côtés de flashs proposés par certains artistes, tu pourrais y trouver le dessin pour toi .

Une fois le ou la tatoueu.r.se contacté.e (n’hésitez pas à dialoguer longuement avec lui ou elle, c’est toujours plus rassurant lorsqu’on est dans une relation de confiance, et je suis intimement persuadée que le feeling avec votre tatoueu.r.se joue un rôle important) , armez-vous de patience. Parfois c’est rapide ; mais parfois, il faut savoir attendre plusieurs semaines ou mois ! Cela fait partie du jeu. Une fois le jour J arrivé, no stress : dormez bien la veille (alcool proscrit la veille car ça fluidifie le sang et empêche l’artiste de bien tatouer !), venez accompagné.e si avoir quelqu’un d’autre avec vous vous rassure, mangez bien. Bien que se faire tatouer ne soit pas toujours très agréable, la douleur est rarement insurmontable et ça aussi, ça fait partie du jeu ! Ce n’est pas pour rien que le tatouage est souvent associé à un rite initiatique : il s’agit d’une véritable expérience qui, bien que difficile à décrire, vaut le coup d’être vécue malgré la douleur.

Et voilà, une fois toutes ces étapes passées, voilà que votre peau est joliment décorée ! Dans les semaines suivant votre tatouage, il vous faudra un peu le bichonner (rien de bien méchant ne vous en faites pas) pour assurer une parfaite cicatrisation. Puis toujours le recouvrir de crème solaire indice 50 lorsque vous l’exposez au soleil, car sinon gare au mauvais vieillissement des couleurs et aux effets potentiellement cancérigènes.

Le tatouage est de moins en moins lié aux significations qu’il avait auparavant : il ne s’agit plus seulement d’un acte de rébellion, ou un signe d’appartenance à un groupe ; c’est aussi une belle façon de s’approprier son corps, de le décorer, de commémorer des personnes, des revendications, ou des souvenirs ! Pour ma part, ce fut une expérience unique que je n’oublierai jamais.

Laisser un commentaire

Vous aimerez aussi