CultureMusiqueVoyages

Disiz La Peste, plongée dans le Pacifique

Posté par HeHo 8 juin 2017 0 commentaire

Disiz La Peste sort son 11ème album solo, « Pacifique », le 9 juin 2017. L’artiste, « étudiant, écrivain, rappeur, acteur » évolue encore pour proposer un projet aquatique et apaisé, son album « le plus disizien » selon ses propres mots.

Après deux années durant lesquelles il s’est fait très discret, Disiz revient avec un album de 19 titres. Il a choisi de le présenter sous la forme d’un court-métrage très soigné (voir la vidéo ci-dessous). Comme en témoignent les images choisies pour ce film, « Pacifique » est un océan d’émotions, qui fluctuent entre le ciel et la mer. Outre cette vidéo, Disiz a voulu rester très silencieux sur le sens général de ce projet dans un souci de ne pas trop orienter la réception de l’auditeur.trice.

« C’est du Disiz, c’est donc plus que des disques »

« Pacifique » est symbolisé par une vague (sur la pochette de l’album ou dans les posts de Disiz sur les réseaux sociaux) pour montrer le caractère fluctuant des émotions ressenties par tou.te.s. Ce projet, peut être encore plus que les précédents albums de Disiz, est une palette variée de sensations, de sonorités, d’ambiances. On peut avoir la « Vibe » en se baladant une fin d’après-midi ensoleillée, penser à ceux et celles parti.e.s trop tôt et se dire « Qu’ils ont de la chance » ou encore lâcher nos tensions en criant « Aighttt ». Comme l’artiste le rappe dans L.U.T.T.E, le troisième extrait de l’album, « C’est du Disiz, c’est donc plus que des disques ».

Disiz avait choisi de présenter « Pacifique » en avant-première lors de deux concerts, à Lille et Paris, en mai 2017. L’objectif pour l’artiste était de proposer non pas « des concerts mais des concepts ». Ainsi, le 12 mai 2017, il avait interprété sur la scène de l’Elysée Montmartre une grande partie des titres de ce nouvel album, alors inconnus du public qui avait eu pour seule consigne de se laisser porter par la vague, de laisser venir les émotions, de danser si l’envie lui prenait. C’est à ce moment-là que j’ai découvert certains de ces nouveaux titres, en me laissant surprendre par les évolutions de Disiz La Peste durant une heure et demie de communion au sein d’une communauté de « cœurs en rébellion ». Avec ce nouvel opus, l’artiste a déjà prévu une tournée de concerts prolongeant le sens et le voyage de « Pacifique » avec une date parisienne le 6 décembre 2017 à l’Olympia. D’ici là je ne peux que vous conseiller une plongée dans « Pacifique » cet été. Plouf.

« Splash », deuxième single de l’album, est issu d’une collaboration avec Stromae.

Laisser un commentaire

Vous aimerez aussi