AnimauxSciences & Nature

Devenir famille d’accueil pour chats abandonnés

Posté par Gomasio 4 septembre 2018 0 commentaire

Vous avez toujours rêvé d’avoir un chat chez vous mais vous avez peur de vous engager sur le long terme, peur de ne pas pouvoir subvenir financièrement à tous ses besoins ? Vous avez un peu de place chez vous et beaucoup d’amour à donner ? Devenez famille d’accueil (FA) et hébergez chez vous un chat / chaton en attendant qu’il soit adopté.

 

Être famille d’accueil c’est quoi ?

Devenir famille d’accueil c’est recueillir chez soi un animal appartenant à un refuge pour lui permettre d’avoir un endroit plus confortable pour vivre en attendant qu’il soit adopté. Les frais de vétérinaire et de nourriture restent à la charge du refuge puisque l’animal ne vous appartient pas.

 

Pourquoi y a-t-il besoin de familles d’accueil ?

Certains chats ne peuvent pas vivre dans les enclos avec les autres chats pour des raisons diverses (maladies, allergies, agressivité…). Les refuges n’ont pas d’autres choix que de les maintenir en cage le temps qu’ils soient adoptés. Certains y passent des mois voire des années surtout s’ils sont âgés. Des familles d’accueil sont également nécessaires lors des arrivées en masse de chatons abandonnés. En effet, les chatons doivent être séparés des enclos car ils peuvent être porteurs de maladie. En outre, si les chatons ne sont pas encore sevrés, il faut les biberonner (6 à 7 prises de lait maternisé spécial chaton au cours des 3 premières semaines de leur vie, de façon régulière, jour et nuit), les maintenir au chaud… Les refuges cherchent donc des familles d’accueil pour soulager les bénévoles et offrir un peu de confort à des chats qui évoluent dans 1 mètre carré.

 

Que faut-il savoir avant de sauter le pas ?

 

  • Être FA est un engagement à ne pas prendre à la légère. La première question à vous poser est évidemment celle de l’attachement. L’animal ne vous appartenant pas il peut être adopté à tout moment. Cependant, si vous prenez un vieux chat (10 ans ou +), vous devenez ce qu’on appelle une “famille d’accueil longue durée”, car les vieux chats sont plus difficilement adoptables.
  • Des conditions doivent être impérativement respectées notamment si vous avez d’autres animaux déjà chez vous. Celles-ci dépendent des refuges mais vos animaux doivent être vaccinés, stérilisés, dépistés…
  • Votre chat n’aura pas le droit de sortir (à part sur un balcon éventuellement) pour des raisons évidentes : il ne doit pas tomber malade et vous ne devez pas prendre le risque de le perdre.
  • Vous aurez quelques frais à votre charge. Un chat ne demande pas juste à être nourri et soigné. Il vous faudra investir dans une caisse de transport, éventuellement de quoi l’occuper (un arbre à chat). Certains refuges proposent des objets de la sorte d’occasion à des prix très bas. Par ailleurs, notez que certains refuges ne fournissent pas la litière.
  • Vous serez amenés à faire la ‘promotion’ de l’animal. Vous devrez fournir des photos au refuge ainsi que l’amener éventuellement à des journées d’exposition.

Bref, n’oubliez pas que l’animal reste la “propriété” du refuge. Ainsi, vous vous engagez auprès d’eux à respecter certaines règles.

Toutes ces contraintes peuvent sembler un peu repoussantes mais en réalité tout est assez simple. C’est un bon compromis pour des étudiant.e.s par exemple qui ne savent pas combien de temps iels vont rester dans une ville et/ou qui ne peuvent pas supporter le coût d’un chat (car oui, cela peut revenir très cher !). C’est une décision qu’il faut mûrir bien entendu mais qui mérite d’être prise. Pour eux !

Din, 10 ans, en FA chez moi ♥

Si vous avez d’autres questions, n’hésitez pas, lâchez un com’s :

Laisser un commentaire

Vous aimerez aussi