Perso

Des astuces pour pratiquer le yoga sans prise de tête

Posté par livyetoile 9 mai 2016 0 commentaire

Ce n’est pas une surprise, le yoga est hyper tendance actuellement et, par conséquent, donne envie de s’y essayer « juste pour voir ». Une bonne chose en soi, me direz-vous. Mais à l’heure où les comptes Instagram redoublent de filles aux corps parfaits et aux muscles saillants, de clichés arty nus (plus communément appelé le naked yoga) et de postures dont la souplesse nous provoquerait d’emblée un AVC, il n’est pas évident de trouver sa place au sein de cette discipline. Les photographies sont toutes plus jolies les unes que les autres tandis que l’on voit s’évanouir la confiance nécessaire pour se lancer. Et ne parlons-même pas de l’identification qui semble compliquée lorsque que l’on peine déjà à toucher le bout de ses pieds !
Et si on tabassait un peu les idées reçues ?

Le yoga, à la base, n’est pas fait pour se montrer mais pour se recentrer sur soi, se libérer des pensées nocives qui peuvent nous traverser l’esprit et se montrer bienveillant vis à vis des personnes qui pratiquent avec nous . En d’autres termes, le mot d’ordre c’est HUMILITÉ. Alors on progresse à notre rythme et on fait ce que l’on peut pour se dépasser sans pour autant tenter l’impossible –et risquer de se faire mal. Si d’aventure, dans un cours, on vous fait vous sentir trop grosse, trop maigre, pas assez flexible ou que l’on évoque un « manque de volonté », fuyez très vite et très loin !

C’est vrai qu’il est joli ce legging bariolé, et on ne parle même pas de ce top-brassière aux bretelles croisées dans le dos. Mais est-ce vraiment la raison pour laquelle vous vous rendez au cours de yoga chaque semaine ? Habillée fashion ou pas, la pratique sera la même tant que vous avez les vêtements adaptés. Or, pour le yoga, il n’est pas nécessaire de dépenser des fortunes : de bons sous-vêtements de sport, de la fibre technique et le tour est joué. Pour le reste, il ne s’agit que des apparences. Alors bien sur, rien ne vous empêche de vous faire un plaisir occasionnel en vous offrant une belle pièce, mais l’idée est que même avec un petit trou dans votre short ou un débardeur tout ce qu’il y a de plus casual, vous progresserez autant. Et surtout, vous serez la même ! Pensez à hiérarchiser vos priorités.

Demandez-vous pourquoi vous avez décidé de faire du yoga : si la réponse est précisément parce que les photographies de postures à l’envers, de grand écart ou de pont sur la plage sont « jolies », il y a un souci. Avec la pratique, on ne vous le cache pas, vous arriverez à vous surpasser et même réaliser des trucs un peu dingues. Vous aurez envie de les photographier et c’est normal puisque c’est un challenge réussi. Donc oui, faites-le à volonté ! Mais ne perdez pas de vue que ce n’est pas le but initial de la discipline. Maintenir des postures acrobatiques sans comprendre la philosophie du yoga, son impact sur la santé, le mental et la relaxation inerrante à l’ensemble ne sert pas à grand chose au fond, si ce n’est à frimer devant les potes.

Le manque de souplesse n’est et ne sera jamais une excuse pour ne pas pratiquer. On vous le répète assez mais le yoga assouplit progressivement et vous permet de mieux connaître votre corps. Si vous ne tentez pas l’expérience car vous vous pensez raide comme un bâton, vous ne risquez pas de changer les choses ! Tout pareil pour les exercices réalisés sur les bras, avec les jambes et concernant la ceinture abdominale. C’est un travail de longue haleine. Aussi, ne vous laissez pas perturber par la copine à côté de vous qui semble avoir plus de facilités. C’est chacun son corps et sa progression. Et un jour, vous ne savez pas trop pourquoi, vous lâcherez prise bien plus que vous ne l’imaginez. Les efforts sont payants, rappelez-vous.

yoga-relaxation

Stop aux complexes ! On le sait bien que les yogis balancent des mantras positifs sur la notion de corps et d’efforts réguliers tout en affichant un corps parfait. Un peu facile, non ? Mais ce qui est rassurant est que ce n’est pas du tout le reflet de la vraie vie. Si certaines personnes ont la chance d’arborer une plastique de rêve et une souplesse d’acrobate, cela reste une rareté et la plupart d’entre nous galère copieusement. Alors on arrête de se fustiger ou se réfugier dans des vêtements larges pour camoufler ce qu’on n’aime pas. Lors des cours de yoga, tout le monde est logé à la même enseigne et non jugé. On vous le promet, vous croiserez beaucoup de gens qui ont un corps « normal » et ne se maquillent pas comme s’ils allaient en soirée, parce que la vie n’est pas une série américaine !

Dernière petite chose. Se mettre au yoga ne signifie pas rentrer dans une secte, faire des incantations vaudou, vous nourrir exclusivement de thé matcha et ne plus supporter une pièce sans encens. Les idées reçues ont la dent dure mais vous êtes au-delà de ça, pas vrai ?

Laisser un commentaire

Vous aimerez aussi