DestinationsVoyages

Comment visiter Amsterdam avec un petit budget?

Posté par MaryCherryTree 24 février 2018 0 commentaire

Amsterdam est une ville qui fait rêver… Mais le coût de la vie sur place donne moins envie! Comment visiter Amsterdam quand on a le portefeuille léger?

Que faire ?

Flâner au bord des canaux dans le quartier Jordaan

Loin de la cohue de l’hypercentre, le quartier Jordaan revendique une indépendance qui remonte au XIIème siècle où il fut le refuge des tranches les plus pauvres de la population, et des huguenots fuyant les persécutions ayant lieu en France après la révocation de l’Edit de Nantes. Depuis quelques années, il attire une foule éclectique composée d’étudiant.e.s, d’artistes, et autres hipsters, qui apprécient les rues calmes et les commerces indépendants. Eloignez vous de la Maison d’Anne Frank (qui se trouve au cœur du quartier Jordaan) et de la foule qu’elle attire, lâchez votre carte des yeux et perdez-vous au bord des canaux et dans les petites ruelles charmantes ! Une découverte du « vrai » Amsterdam tout à fait gratuite et authentique.

Les charmants canaux du quartier Jordaan

 

Les grands musées d’Amsterdam

Amsterdam est évidemment le cœur battant de l’immense richesse artistique, historique et culturelle des Pays-Bas. Impossible donc de contourner ses grands musées ! Mais quand on regarde les prix d’entrée très élevés on y réfléchit à deux fois (et les réductions jeune ou étudiant y sont rares). A vous de choisir ce qui vous intéresse le plus et de vous orienter en fonction : inutile de faire le Rijksmuseum si l’art flamand ne vous intéresse guère ; vous êtes sensibles et claustrophobes ? Mieux vaut éviter le Musée Anne Frank ; les musées ne vous intéressent pas ? Alors ne payez pas les 18 € d’entrée au Musée Van Gogh si c’est pour vous ennuyer ! Amsterdam a une grande diversité culturelle à proposer, ainsi il est possible de réduire son budget musée en ciblant avec précision ce qui vous intéresse, il y en a pour tout le monde !

Le Rijksmuseum

Le Vodelpark

La pause parfaite après une longue visite de musée ou une journée fatigante. Le Vodelpark, situé à deux pas du quartier des musées, est une parenthèse verte dans cette capitale. Promenez vous le nez en l’air pour apercevoir les perruches colorées perchées dans les arbres ; posez vous sur un banc au soleil et observez les passants, les centaines de vélos. L’hiver, il est même possible de patiner sur le cours d’eau qui est totalement gelé ! Rares sont les villes européennes offrant un si grand espace vert en pleine ville, alors autant en profiter.

Boire une bière

Bien sûr, Amsterdam est connue pour ses coffee shops. Ceux de l’hyper-centre, véritables attrape-touristes, n’ont aucun intérêt… Pour avoir un vrai aperçu d’un bar typique, il vaut mieux s’éloigner des artères touristiques et  rentrer dans un café brun. Là-bas, sirotez une bière (souvent moins chères qu’en France) en terrasse ou bien au chaud à l’intérieur, et discutez avec vos voisin.e.s : les habitant.e.s d’Amsterdam sont très amicaux et francophiles ! Une bonne alternative aux sorties stéréotypées, et moins onéreuse avec ça ! (Attention cependant à regarder avant si fumer est autorisé ou non dans le café, ce n’est pas toujours le cas)

Par ailleurs, Amsterdam est une grande ville, qui comporte donc beaucoup de magasins proposant des articles à tous les prix. Il y a des marques internationales de vêtements, mais aussi des boutiques plus locales dans lesquelles vous pourrez effectuer des achats « typiques » (mention spéciale pour l’immense et coloré marché aux fleurs où vous pourrez vous procurer…des bulbes et des graines de toutes sortes!)

Le logement

Il s’agit peut-être de ce qu’il y a de plus difficile à organiser lorsqu’on visite Amsterdam le portefeuille léger ; se loger peut être très coûteux, surtout lors des périodes de forte affluence (mai, juillet, Noël et St Valentin). En s’y prenant plusieurs mois à l’avance, il est possible de trouver des appartements Airbnb bien situés à une 60aine d’euros la nuit ; les chambres Airbnb tournent autour des 45€. Les hôtels sont souvent pris d’assaut mais il est parfois possible de trouver des chambres pour 80€ si on cherche bien. Enfin, il y a une riche offre d’auberges de jeunesse dans le centre-ville ! Il faut également s’y prendre un peu à l’avance et ne pas avoir peur de dormir en dortoir, mais il s’agit d’une alternative économique à toutes les autres propositions.

Le transport 

Le grand avantage du centre-ville d’Amsterdam, c’est qu’il est petit. Il est possible de traverser toute la ville à pieds en moins d’1h30 ; ainsi, les transports en commun ne sont pas incontournables ! En plus, marcher et se perdre est la meilleure façon de découvrir une ville. Le vélo est aussi évidemment un moyen de transport particulièrement affectionné par les amsterdamois.e : attention cependant à bien choisir votre boutique de location pour éviter les arnaques… Les billets de métro/tram/bus sont relativement chers (3€ l’heure) mais pas indispensables. Pour venir à Amsterdam, il y a bien sur le train et l’avion mais le moins cher reste…le bus ! Certes, il ne faut pas avoir peur de rester assis.e dans un espace assez restreint pendant au moins 3h. Mais les sièges sont confortables, les bus sont neufs, et surtout les prix défient toute concurrence !

La nourriture 

Comme tout dans cette ville, les prix des restaurants sont plutôt élevés. Mais il existe énormément de petits stands pour manger sur le pouce un peu partout dans la ville ! Et bien sûr le moins cher reste de préparer son propre pique-nique chez soi. Bien que peu connue pour son art culinaire, Amsterdam a quand même quelques spécialités locales à proposer (surtout ses pancakes et autres sucreries). Si vous êtes végatarien.ne ou végétalien.ne, vous trouverez sans problème de quoi vous nourrir, la ville regorge de petits restaurants végé-friendly !

 

Ainsi, malgré le prix plutôt élevé de la vie à Amsterdam, il est possible de visiter cette belle capitale en surveillant ses dépenses ; et cela vaut le coup !

Laisser un commentaire

Vous aimerez aussi