ActualitésHumeurs

Comment ne pas fêter la Saint Valentin

Posté par Ju le Zébu 14 février 2018 0 commentaire

(sauf si vous vous appelez Valentin.e)

Aujourd’hui nous fêtons les Valentin.e.s, à savoir les bienheureux portants ce joli prénom mais aussi un certain nombre de saints chrétiens comprenant quelques martyrs du IIIeme siècle, plusieurs prêtres, diacres, mais surtout le Saint Patron des amoureux, Valentin de Terni. Ce dernier aurait vécu au cours du IIIeme siècle. L’empereur Claude II le Gothique fait alors interdire les mariages chrétiens (afin d’envoyer plus d’hommes au front). Cependant, Valentin poursuit clandestinement d’unir les couples. Il est alors emprisonné puis exécuté. C’est au Veme siècle que le 14 février est choisi par l’empereur Gélase Ier pour célébrer les Valentins et surtout remplacer une fête païenne romaine qui avait encore un peu lieu entre le 13 et le 15 février, les Lupercales. La Saint Valentin ne prend une tournure galante qu’au XVeme siècle en Grande-Bretagne. L’événement garde aujourd’hui encore son importance dans les pays anglo-saxons et s’est évidemment répandu dans le monde entier.

On peut cependant ne pas être sensible aux nombreux télé-films diffusés sur nos petits écrans et trouver ridicules les pâtisseries en forme de cœur et trop sucrées vendu par deux. En fait, on peut raisonnablement penser que tout ce mercantilisme cliché ne va pas attiser la passion ou renforcer la tendresse des couples. On peut également souligner que tout ceci aurait tendance à cultiver une certaine pression sociale qui voudrait que l’idéal de vie soit un horizon à deux. Qu’être « seul.e » ou plus de deux n’est pas bien. Fêter l’amour est une belle chose mais elle ne s’achète pas et la célébrer une fois et puis l’oublier dès le 15 est sacrément hypocrite. Cela donne à ce sentiment universel si puissant un aspect bien volatile.

Pour toutes ces raisons et celles que nous n’avons pas évoquer on peut vouloir ne pas fêter cette journée. Voici une petite liste (non exhaustive) de choses pour le faire :

1. Levez-vous normalement le matin, de bonne ou mauvaise humeur, buvez une boisson chaude, partez travailler/étudier/glander.

2. Ne mettez pas de lingerie super sexy (sauf si c’est votre habitude) ou de parfum particulièrement aguichant (sauf si c’est votre habitude). Un slip propre n’est pas réservé au jour de fête, n’hésitez pas à changer vos chaussettes également.

3. Si par mégarde vous dessinez quantité de cœur dans vos marges, transformez-les en trèfles à trois ou quatre feuilles (en ajoutant quelques cœurs en plus !)

4. Offrez, le jour de votre choix, une rose à votre voisin/ami/compagnon parce que vous l’aimez bien/beaucoup et une bonne bouteille de rouge à votre voisine/amie/compagne (histoire d’inverser un peu le sexisme dans les cadeaux).

5. N’écoutez pas en boucle « Tea for two and two for tea » et « I will always love you » ou « Can’t stop loving you ».

6. Finissez votre journée en vous couchant satisfait.e de vous (sauf si vous avez fait n’importe quoi au travail/à l’école ou autre raison non professionnelle et que cela vous pèse).

Bonus : Dîtes-vous que vous êtes décidément quelqu’un de bien ! Presque un.e saint.e…

En fait, passez une bonne journée comme les autres et si elle ne l’est pas, faîtes en sorte que ce ne soit pas à cause de ce cher Valentin.

Bien évidemment, si vous aimez les petits cœurs rouges et les cupidons voltigeurs, ne vous privez pas de la Saint-Valentin. Faîtes votre vie !

Kiss, kiss, love <3

Laisser un commentaire

Vous aimerez aussi