CinémaCulture

Cinéma : Miss Peregrine et les enfants particuliers

Posté par Vincent Lautier 27 septembre 2016 0 commentaire

Nous avons eu l’occasion de voir le tout dernier film de Tim Burton, à savoir « Miss Peregrine et les enfants particuliers ».

C’est le premier opus de la trilogie de Ransom Riggs qui est ici adapté au petit écran. Le pitch est le suivant :

Jacob « Jake » Portman est un adolescent de 16 ans. Lorsque son grand-père Abraham décède, il découvre que toutes les histoires qu’il lui racontait étaient vraies. Jake et son père se rendent alors sur une mystérieuse île où ils découvrent les ruines d’un orphelinat qui appartenait à une certaine mystérieuse « Miss Peregrine », et qui abritait aussi autrefois des enfants « particuliers »…

Voilà pour l’histoire, qui se veut fantastique et relativement enfantine, tout en parlant viscéralement à l’adolescence.

On est hélas devant un film qui met beaucoup trop de temps à démarrer, réellement long, et qui, de part son intrigue, nous perd assez vite. Les spectateurs peu habitués à la science fiction seront vite perdus, quand aux autres, ils se lasseront assez vite de ces aller-retours à travers le temps et l’espace.

Un petit mot sur le casting, avec la sublime Eva Green, Asa Butterfield, Samuel L. Jackson, Rupert Everett, Terence Stamp, etc.

Comme toujours chez Tim Burton, l’image est magnifique, les personnages sont incroyablement soignés, et c’est un vrai régal pour les yeux. La musique n’est pas si mal malgré l’absence cette fois-ci de Danny Elfman.

Est-ce que ce film plaira aux fans de Tim Burton ? Oui, il y a quelque chose de Big Fish dans cette histoire. Est-ce que ce film plaira au grand public ? C’est moins évident. Réponse à partir du 5 octobre, pour la sortie française !

Laisser un commentaire

Vous aimerez aussi