Dans la catégorie

Recettes végétales

QuotidienRecettes végétales

Une journée vegan par mois – Mai

Posté par Gomasio 19 mai 2018 0 commentaire

Pour beaucoup de végétarien.ne.s, passer le pas du véganisme paraît impossible. Je le sais, j’en étais. Les excuses sont nombreuses « je ne pourrai pas me passer de fromage » « j’ai trop l’habitude de cuisiner avec des œufs et du beurre… », « les produits animaux que je consomme sont bio ! » et j’en passe. Cependant, si vous avez décidé d’être végétarien.ne, vous ne pouvez pas être insensible à la cause animale ou à votre santé (ou les deux) et ainsi caché au fond de votre tête, une petite voix vous dit que de ne plus consommer de produits animaux du tout est un but à atteindre (si vous doutez de cela, cliquez ici).

Je vous propose de vous fixer une journée par mois – pour commencer – où vous ne consommerez aucun produit animal. Pour cela je vous proposerai en début de chaque mois des idées de recettes pour une journée complète. N’hésitez pas à me dire si vous les avez testées ! Cet article s’adresse bien évidemment à tout le monde, carnistes, flexitarien.ne.s, végétarien.ne.s et même végétalien.ne.s !

Retrouvez tous les articles ici : http://www.berthine.fr/tag/veganday/

 

Petit-déjeuner

Je crois que maintenant vous avez l’embarras du choix pour trouver des idées de petit-déjeuner dans mes anciens articles (voir ci-dessus). N’hésitez pas à me partager ce que vous mangez le matin de végétal pour que je teste des nouvelles choses !

Déjeuner

Pour compenser l’absence de petit-déjeuner  je vous propose non pas une mais 3 idées de repas à manger le midi, dehors, sous le joli soleil du mois de mai !

 

Le déjeuner crudités

 

Ingrédients : un avocat, une tomate, une carotte, du chou chinois, des graines de courge, des petites protéines de soja, des graines germées (de votre choix), du millet, du pesto, un peu de sirop d’érable, de sauce soja et d’huile de lin

1/ Réhydratez vos protéines de soja dans de l’eau bouillante (dans un bol) et faites cuire votre millet (dans une casserole).

2/ Étape la plus difficile : coupez votre tomate, votre avocat et, avec des ciseaux, le chou chinois et mélangez le tout dans un bol avec un fond de sauce soja et d’huile de lin

 

2/ Rappez vos carottes et faites-les revenir dans un peu d’huile de cuisson et surtout parsemez-les avec une cuillère à soupe de sirop d’érable. Ajoutez les protéines de soja et les graines de courge et remuez le tout à feu vif.

3/ Rajoutez les carottes & cie dans votre bol de crudités. Servir avec le millet  et un peu de pesto végétal ainsi que des graines germées (enfin ce n’est que mon avis).

 

Le déjeuner coloré

Ingrédients : petit pois congelés, un oignon, deux patates douces, du riz, des petites protéines de soja et c’est tout !

Faites revenir vos petits-pois, oignons finement découpés et protéines de soja dans une poêle (avec un peu de sirop d’agave). Découpez votre patate douce en dés et faire cuire dans de l’eau bouillante. Quand elles sont prête les ajouter dans la poêle. Servir avec du riz. Régalez-vous !

 

Le déjeuner bobo

Ingrédients :

 

Cuire les haricots verts avec la VégéPoêlée à la Turque (seitan) avec de la crème de soja. Faire cuire les pâtes (on les trouve en vrac en Biocoop) environ 15 minutes. Régalez-vous, parce que quand même, c’est super bon.

Dîner

Le soir on essaye de ne pas manger trop lourd alors voici une idée très simple mais qui tient quand même bien la nuit pour celleux qui ont toujours faim !

Ingrédients : haricots noirs, courgette, sauce soja

Les haricots noirs se trouvent en vrac et coûtent moins chers que les haricots rouges. Il faut les laisser tremper au moins 8h dans l’eau froide avant de les faire cuire 30/40 minutes. Ils ont l’immense avantage d’être beaucoup moins carminatifs que les autres sortes de haricots et sont tout aussi délicieux. Faites revenir la courgette avec de la sauce soja (deux-trois cuillères à soupe) (oui j’adore ça) et servez le tout.

Pour boire je vous propose un jus délicieux, à réaliser si vous avez la chance d’avoir un extracteur de jus.

Ingrédients (pour 2 personnes) : 60g de fruits rouges congelés, 6 petites pommes, 1/4 de fenouil

Passez le tout à l’extracteur, le goût est bluffant ! Le côté anisé du fenouil relève la pointe sucré des fruits rouges tout en laissant la place aux goût des pommes. Équilibre parfait !

 

Et voilà ! Ce n’était pas si difficile non ? Vous pouvez le dire, c’était même délicieux 😉 On se retrouve le mois prochain !

QuotidienRecettes végétales

Soupe aux asperges (vegan friendly)

Posté par Ju le Zébu 30 avril 2018 0 commentaire

Elles pointent le bout de leur nez avec les beaux jours d’avril et recouvrent les étals des producteurs au marché : les asperges entrent en scène ! La cuisson la plus simple en fait un plat délicieux mais si tout de fois vous vouliez un peu varier des asperges cuitent à l’eau ou à la vapeur, voici une succulente soupe printanière qui devraient réjouir vos papilles. La préparation n’a rien de sorcier.

Asparagus officinalis L’asperge blanche pousse entièrement sous serre, échappant à la photosynthèse (d’où sa couleur ou pâleur!)

Pour 4 personnes :

500g d’asperges blanches

1 oignon jaune ou plusieurs petits de préférence (car ils sont tout frais du printemps)

2 cuillère à soupe de farine fine

2 cubes de bouillon de légumes

crème de soja

1 cuillère à soupe de sauce soja

Persil et/ou cerfeuil frais

Préparation :

1. Nettoyer et peler les asperges (pour ce faire il faut couper le bout qui est tout sec et peler jusqu’à la pointe)

2. Faire cuire les asperges à l’eau, puis égoutter les en faisant attention à garder l’eau de cuisson.

3. Couper les asperges en petits morceaux et mettre les pointes de coté.

4. Hacher finement l’oignon, puis le faire dorer dans la casserole.

5. Ajouter les asperges (sauf pointes!) et arroser de la sauce soja.

6. Laisser chauffer un peu avant de saupoudrer le tout de farine.

7. Remuer quelques minutes, puis ajouter petit à petit l’eau de cuisson des asperges.

8. Ajouter les cubes de bouillon et laisser mijoter.

9. Mixer le tout, puis incorporer la crème de soja, le sel, le poivre et le persil et/ou le cerfeuil frais.

10. Servir dans les bols et ajouter les pointes d’asperges !

Bonne appétit !

Cette soupe est une recette de ma maman Margriet, fin cordon bleu autodidacte au flair fin et aux idées lumineuses.

Et la petite chanson des asperges qui fait plaisir, huhu :

QuotidienRecettes végétales

Recette — Les meilleures lasagnes de ta vie [Vegan]

Posté par Loupche 24 avril 2018 0 commentaire

J’adore les lasagnes, c’est une passion, je pourrais en manger tous les jours. En devenant vegan, je pensais devoir tirer un trait sur ce super repas. Au lieu de ça, j’ai trouvé une recette qui les rend dix fois meilleures et me fait saliver rien que de l’écrire ! Je suis donc très heureuse de te la partager, enjoy !

Bolognaise

La bolognaise n’est pas de moi mais de Marie Laforêt. Tu peux trouver cette recette et bien d’autres dans son livre Vegan, mais je me suis dit qu’elle ne verrait aucun inconvénient à ce que je te partage sa recette ! Ceci dit, je l’ai un chouïa modifiée à mon goût 🙂

Ingrédients :

  • 2 oignons moyens
  • 10 champignons de Paris
  • 1 carotte
  • 2 petites branches de céléri
  • 4 c. à soupe d’huile de cuisson
  • 250g de lentilles cuites
  • 5 c. à soupe de sauce soja
  • 150ml de vin rouge (ils ne sont pas tous vegan)
  • 500g de chair de tomate (mais ça peut varier)
  • Sel, poivre

Emincer finement l’oignon, les champignons, la carotte et le céléri. Dans une poêle, faire chauffer l’huile à feu vif, y ajouter les légumes, bien mélanger, cuire 5 minutes et ajouter les lentilles. Mélanger et ajouter la sauce soja et le vin rouge. Cuire 5 minutes et ajouter la chair de tomates. Bien mélanger et baisser à feu moyen-doux. Cuire pendant 20 minutes en mélangeant régulièrement. Assaisonner selon le goût.

Assemblage

Dans le moule de ton choix, assemble les lasagnes ! Commence par une fine couche de bolognaise, puis une couche de pâtes. J’aime beaucoup rajouter des courgettes ou aubergines en fines tranches par dessus, ça fond dans la bouche c’est délicieux. Du coup, l’assemblage donnerait ça : Bolognaise / Pâtes / Courgettes / Bolognaise / Pâtes / Courgettes / Bolognaise / Pâtes / Béchamel

Béchamel

Une lasagne sans béchamel, c’est pas vraiment une lasagne, n’est-ce pas ?

Il te faut :

  • 100ml d’huile (c’est mille fois meilleur si c’est de l’huile d’olive mais c’est pas bon pour la santé de faire cuire l’huile d’olive donc moi je fais moitié huile d’olive/huile de cuisson)
  • 100g de farine
  • 200ml de lait végétal (moi je préfère le lait d’amande)
  • Sel, poivre, ail en poudre

Dans une casserole à feu moyen, fais chauffer l’huile. Rajoute la farine et mélange à fond avec un fouet. Quand le mélange est bien lisse, rajoute progressivement le lait sans t’arrêter de mélanger au fouet. Si c’est trop épais à ton goût, rajoute du lait ! Une fois que le mélange est bien lisse, assaisonne à ton goût. Rajoute la béchamel sur le dessus de ta lasagne et voilà !

Cuisson

Fais cuire à 180° (th.4-5) pendant environ 40 minutes. Pour savoir si c’est cuit, plante un couteau dans ta lasagne. Si les pâtes résistent encore un peu, que tu sens qu’elles sont encore dures, ce n’est pas cuit !

QuotidienRecettes végétales

Une journée vegan par mois – Avril

Posté par Gomasio 12 avril 2018 0 commentaire

Pour beaucoup de végétarien.ne.s, passer le pas du véganisme paraît impossible. Je le sais, j’en étais. Les excuses sont nombreuses « je ne pourrai pas me passer de fromage » « j’ai trop l’habitude de cuisiner avec des œufs et du beurre… », « les produits animaux que je consomme sont bio ! » et j’en passe. Cependant, si vous avez décidé d’être végétarien.ne, vous ne pouvez pas être insensible à la cause animale ou à votre santé (ou les deux) et ainsi caché au fond de votre tête, une petite voix vous dit que de ne plus consommer de produits animaux du tout est un but à atteindre (si vous doutez de cela, cliquez ici).

Je vous propose de vous fixer une journée par mois – pour commencer – où vous ne consommerez aucun produit animal. Pour cela je vous proposerai en début de chaque mois des idées de recettes pour une journée complète. N’hésitez pas à me dire si vous les avez testées ! Cet article s’adresse bien évidemment à tout le monde, carnistes, flexitarien.ne.s, végétarien.ne.s et même végétalien.ne.s !

 

Petit-déjeuner

Incontournable pour les anglo-saxons, le porridge ne devrait pas être boudé par les français, ses vertus sont nombreuses et on peut en faire à peu près tout ce qu’on veut ! Lou a écrit un article consacré à ce met, tu peux le retrouver en cliquant sur l’image :

Pour ma part, je le fais de façon très simple. Environ 40g de flocons d’avoine pour 150ml de lait végétal enrichi en calcium. Faites chauffer le tout à feu doux en remuant régulièrement pendant 8 à 10 minutes. Vers la fin de la cuisson, ajoutez quelques gouttes d’extrait de vanille et/ou du sirop d’agave.

J’aime le consommer avec un peu de cannelle ou de la confiture de framboise ou simplement des fruits secs comme les abricots.

C’est super moche mais super bon !

Déjeuner

Je fais pas mal de sport en ce moment et je ne vous apprends rien en disant que ça ouvre l’appétit. Du coup je vous propose un plat très complet et très protéiné (mais très simple à réaliser !).

Ingrédients : un poireau, du tofu (j’ai choisi le blackforest pour son nom trop cool et son goût prononcé), un oignon, de la margarine, du millet, des lentilles corail, de la crème de soja, des amandes grillées

1/ Mettez vos lentilles corail et votre millet à cuire (3 verres d’eau pour 1 verre de chaque). Faites cuire environ 15 minutes en veillant bien à baisser le feu une fois que l’eau bout. Rajoutez 3 cuillères à soupe de crème de soja, salez, mélangez et couvrez.

2/ Pendant que les lentilles et le millet cuisent, coupez votre oignon et faites-le revenir dans une bonne dose de margarine.

3/ Ajoutez votre tofu coupé en petit morceaux. Faites revenir à feu moyen quelques instants, le temps de couper le poireau.

4/ Ajoutez le poireau avec un filet d’eau, couvrez 10 minutes environ pour qu’il cuise à la vapeur à feu doux.

5/ Servez avec des amandes grillées. Assaisonnez à votre guise, pour ma part un peu de sauce soja et d’huile de lin ont fait l’affaire !

 

Dîner

J’adore les apéros dînatoire et ce n’est pas en devenant végan que ça allait changer ! Il existe des dizaines de pâtés végétaux, houmous, guacamoles… de toute sorte en magasin bio, loin d’être toujours convaincants. Alors que diriez-vous de faire vous-même ? (ça sonne moins bien en français)

Marie avait déjà consacré un article sur le sujet que vous pouvez retrouver en cliquant sur l’image :

 

Pour ma part je vous propose de réaliser une terrine de lentille dont vous me donnerez des nouvelles !

Ingrédients : 30g de lentilles (vertes), 10g de graines de courge, 1 petit oignon, 1 gousse d’ail ; poivre, sel et huile d’olive

1/ Faites cuire vos lentilles pendant 20-25mn. Préchauffez le four à 200°C.

2/ Lorsque les lentilles sont cuites égouttez-les et passez-les sous l’eau froide.

3/ Faites griller vos graines de courge au four pendant 5mn dans un petit plat.

4/ Faites revenir l’ail et l’oignon dans de l’huile d’olive à feu moyen pendant 5mn.

5/ Mettez lentilles, graines de courge, oignons, ail dans un saladier. Ajoutez un peu de sel et (beaucoup) de poivre. Mixez grossièrement.

6/ Placez au réfrigérateur 2 heures avant de servir.

 

Un apéro n’est pas un apéro sans un guacamole. Il n’y a rien de plus simple : des avocats, de l’huile d’olive et du gomasio (sel + sésame) et on écrase le tout !

Pour boire je vous propose un jus délicieux, à réaliser si vous avez la chance d’avoir un extracteur de jus.

Ingrédients (pour 2 personnes) : 30g de feuille d’épinard, un demi-pamplemousse, 5 petites pommes

Passez le tout à l’extracteur, le goût est bluffant entre l’amertume du pamplemousse et la douceur de l’épinard !

Pour le reste, vous trouverez de délicieuses recettes de houmous sur internet. Ma préférée reste la recette libanaise. Pour finir, si vous avez vraiment la flemme de cuisiner je vous conseille ce caviar d’aubergine : indispensable !

Et voilà ! Ce n’était pas si difficile non ? Vous pouvez le dire, c’était même délicieux 😉 On se retrouve le mois prochain !

Arts et LittératureCinémaCultureRecettes végétales

Fêter le printemps : Un livre, un film, une recette.

Posté par MaryCherryTree 6 avril 2018 0 commentaire

Les oiseaux chantent au petit matin, les jours s’allongent, les chocolats de Pâques vous font prendre quelques kilos et le pollen vous fait éternuer à longueur de journée : pas de doute possible, Dame Nature s’est réveillée et le printemps est parmi nous ! Pour fêter cette période du renouveau et des couleurs pastel, je vous propose un petit programme tout simple : Un livre, un film, et une recette.

 

 Un livre : Don Quichotte de Cervantès.

Le printemps, c’est l’âge des possibles. Avec le retour du soleil, vous faites un grand ménage et vous prenez de nombreuses résolutions : et si l’une d’elles était de vous (re-) plonger dans cet immense classique ? En près de 900 pages, ce chef d’œuvre a révolutionné la littérature européenne ; rien que ça ! Publié pour la première fois en 1605, Don Quichotte (ou L’Ingénieux Hidalgo Don Quichotte de la Manche) est une parodie du roman chevaleresque qui était alors très à la mode, et des mœurs médiévales que transmettaient ces derniers. Le personnage principal, Alonso Quichano, est obsédé par les livres de chevalerie, qu’il collectionne de manière obsessive. Si bien que, consumé par son idéal romanesque, il s’invente une personnalité : il devient le Chevalier Don Quichotte, prend un écuyer (le paysan Sancho Panza), et sillonne les terres espagnoles sur un vieux cheval, Rossinante, qu’il prend pour un noble destrier…

Si ce roman me paraît particulièrement adapté à l’ère printanière, c’est parce qu’il offre à ses lect.eur.rice.s une belle réflexion sur l’imagination et sur les possibles. Certes, se lancer dedans n’est pas facile : mais une fois rentré dedans, vous verrez, il est difficile de s’en décrocher ! On a parfois du mal à croire que les mots ont près de 420 ans tant le propos est moderne ; et on s’attache très fortement à Don Quichotte qui représente toujours pour moi, à ce jour, un des personnages romanesques les plus fascinants du monde littéraire.

Que Dieu me protège! s’écria  Sancho, n’avais-je pas prévenu Votre Grâce de bien prendre garde? Ne l’ai-je pas avertie que c’étaient des moulins à vent et que, pour s’y tromper, il fallait en avoir d’autres dans la tête?

Sancho Panza à Don Quichotte , Livre III

 

Béni soit celui qui inventa le sommeil !

Don Quichotte, Livre II

Un film: La Vie aquatique (Wes Anderson)

Prenez des décors (trop) vifs, ajoutez une aventure rocambolesque, et une parodie de Jacques Cousteau, saupoudrez d’une bonne dose d’absurde et vous aurez La Vie aquatique, The Life aquatic with Steve Zissou en VO,  de Wes Anderson. Avec le formidable (et cultissime) Bill Murray incarnant Steve Zissou, mais aussi d’autres grands acteurs comme Cate Blanchett et Jeff Goldblum, ce film totalement décalé vous emmènera dans les tréfonds de l’univers andersonien. Steve Zissou est un océanographe tombé en désuétude, et qui décide de retrouver sa célébrité en poursuivant un requin-jaguar qui aurait dévoré son partenaire et ami Esteban de Plantier. Accompagné d’un groupe hétéroclite, il s’engage dans une folle épopée maritime. Ce n’est pas facile de trouver des mots pour qualifier ce film, parce qu’il est à la fois totalement absurde, mais il pose aussi des questions sur de réels sujets comme la famille et la célébrité, tout en dressant une satire très juste de Jacques Cousteau… Bref un OVNI cinématographique, rafraîchissant, drôle, parfait pour le printemps !

 

Le petit plus: Une BO quasi-entièrement constituée de reprises en portugais de chansons de David Bowie!

Une recette : Gnocchis aux pois gourmands et aux oignons

Alliez un grand classique de la cuisine italienne avec un légume de saison trop méconnu, pour un véritable moment de plaisir gustatif !

Ingrédients (pour 4 personnes) :

500g de gnocchis

600g de pois gourmands (une grosse poignée)

Un oignon rouge

De la sauce tomate nature

Du basilic frais

Huile, poivre, sel.

 

Préparation :

  • Préparez les pois gourmands : coupez les petites queues, enlevez les évetuenls fils sur la tranche des cosses, et lavez-les à l’eau claire. Ne les écossez pas ! L’enveloppe se mange tout à fait.
  • Faites bouillir les pois gourmands dans une large quantité d’eau, pendant 5-10 minutes.
  • Pendant que vos pois cuisent, coupez très finement l’oignon rouge et faites le revenir dans une grande poêle avec beaucoup d’huile d’olive (personnellement, je rajoute souvent un peu de sucre pour les faire caraméliser). Lorsque les pois sont cuits, rajoutez les dans la poêle, puis faites cuire à feu très doux.
  • En utilisant la même eau que pour les pois gourmands, faites bouillir vos gnocchis, entre 3 et 5 minutes. Une fois cuits et égouttés, mettez les dans la poêle avec les légumes. Recouvrez généreusement de sauce tomate, salez, poivrez, et laissez le tout cuire une dizaine de minute, pour que les gnocchis s’imprègnent de la saveur des légumes.
  • Servez dans un grand plat avec des feuilles de basilic frais. Vous pouvez rajouter un peu de parmesan, ou de l’huile d’olive, ou les deux !

Il ne vous reste plus qu’à déguster et à fêter, en famille, autour d’un bon plat chaud, l’arrivée des beaux jours.

QuotidienRecettes végétales

La recette qui te fera aimer le porridge

Posté par Loupche 21 mars 2018 1 Commentaire
C’est quoi, le porridge ?

Le porridge, c’est cette bouillie dégoûtante de flocons d’avoine que les Anglais mangent au petit-déjeuner. Enfin, ça c’est ce qu’on t’a dit, ou alors tu as voulu essayer une fois et t’as eu l’impression de manger du carton. Mais attention, ce n’est pas nécessairement vrai, je t’assure que ça peut être délicieux.

Pourquoi manger du porridge ?

C’est vrai ça, pourquoi manger du porridge quand on peut manger plein d’autres choses délicieuses au petit-déjeuner ?! En fait, il y a plusieurs raisons. Premièrement, les flocons d’avoine permettent un apport non-négligeable en protéines, en fibres et contient de nombreux nutriments (potassium, magnésium, fer, etc.). C’est donc une excellente idée d’assimiler tout ça dès le matin.

Deuxièmement, il est déconseillé de manger froid le matin (à part en été, et encore), parce que cela ralentit les fonctions digestives et oblige ton organisme à concentrer ses forces autour de la digestion (qui doit réchauffer ce que tu viens d’ingérer jusqu’à 37°C). Pas cool de s’épuiser dès le matin, tu trouves pas ? Les flocons d’avoine en porridge, c’est chaud, c’est facile à digérer, c’est tout bénéf !

Troisièmement, le porridge n’est qu’une base pour ton imagination ! Fruits frais, fruits secs, super-aliments en poudre, épices… Tu peux intégrer absolument tout ce que tu veux dedans, et faire tes propres tests. Par ailleurs, en fonction de la quantité, tu peux varier la texture : moins tu mettras de lait, plus ce sera compact ; plus tu mettras de lait, plus ce sera liquide.

Laisse-moi donc te présenter ma recette de porridge que je me fais presque tous les matins depuis plusieurs mois ! Ce n’est évidemment qu’une source d’inspiration pour tes futurs délicieux porridges.

Cuisiner dès le matin te rebute ? Vaisselle comprise, tu mettras quatre minutes grand maximum !

Pour une personne, il te faut :
  • 15cl de lait végétal (amande c’est mon préféré)
  • Flocons d’avoine en fonction de la consistance désirée (moi j’en mets deux ou trois grosses poignées)
  • 1 càs de sirop d’agave
  • 1 càs de protéine de chanvre
  • 1 càc de spiruline en poudre
  • 1 càc de cannelle
  • Fruits secs (bananes séchées et raisins pour moi)
  • Myrtilles sauvages surgelées (il y en a des bios à Picard, c’est super chouette, ça bouffe les métaux lourds dans ton corps, youpiii)

Dans un bol, mets tes myrtilles surgelées au fond pour qu’elles commencent à décongeler. Fais chauffer à feu très doux ton lait végétal avec les flocons d’avoine à l’intérieur. Mélange régulièrement pour que ça n’adhère pas au fond de la casserole. Rajoute tous les ingrédients restants et mélange jusqu’à incorporation totale. Le résultat n’est pas très ragoûtant à cause de la couleur verte de la spiruline, mais ne t’arrête pas aux apparences, c’est pas très sympa.

Une fois que tout est bien homogène, éteins le feu et verse ton porridge sur les myrtilles. La chaleur va les décongeler immédiatement et faire un jus absolument délicieux. Mélange le tout, le résultat est tiède et prêt à être dégusté. Rajoute tous les toppings que tu veux (granolas, copeaux de noix de coco, sirop d’érable, banane…) et bon appétit !

QuotidienRecettes végétales

Un dernier pain d’épices ?

Posté par Ju le Zébu 10 mars 2018 0 commentaire

Avant que les bourgeons ne bourgeonnent et que le vert ne reverdisse, profitons de la fin du froid pour faire un bon pain d’épices aux saveurs chaleureuses. C’est un gâteau très facile à réaliser et végétalien dans cette variante 🙂

Ingrédients :

180g de farine de blé

70g de farine de seigle (vous pouvez ajustez les proportions des deux farines à votre goût)

50g de sucre de canne

1 sachet de sucre vanillé

1 demi sachet de levure

2 c. à soupe du mélange d’épices ( cannelle, clous de girofle moulus, muscade, coriandre, poivre et éventuellement une pointe de piment de Cayenne)

1 c. à café de bicarbonate de soude

200ml de lait de soja nature

130ml de sirop d’agave

1 c. à soupe de mélasse (allez-y mollo sur la mélasse, c’est très fort en goût) ou de sirop d’érable

Bonus : zestes de citron et très petits morceaux de gingembre

Préparation :

  1. Dans un saladier mélangez ensemble les ingrédients secs.
  2. Dans un autre récipient, versez les liquides et remuez (si vous avez choisi la mélasse, elle restera un peu coller au fond; il suffit de gratter un peu).
  3. Incorporez lentement les liquides et mélangez jusqu’à obtenir une préparation homogène assez épaisse.
  4. Versez la pâte dans un moule graissé et enfournez dans un four préchauffé à 180°C pendant 30 à 40 minutes.
  5. Lorsqu’il est prêt (belle croûte brillante, cœur bien cuit), laissez le refroidir un petit peu avant de le déguster !

Bonus : en cas de crise de gourmandise, tartinez votre tranche de pain d’épices d’un peu de margarine  ou de confiture d’orange !

QuotidienRecettes végétales

Une journée vegan par mois – Mars

Posté par Gomasio 8 mars 2018 1 Commentaire

Pour beaucoup de végétarien.ne.s, passer le pas du véganisme paraît impossible. Je le sais, j’en étais. Les excuses sont nombreuses « je ne pourrai pas me passer de fromage » « j’ai trop l’habitude de cuisiner avec des œufs et du beurre… », « les produits animaux que je consomme sont bio ! » et j’en passe. Cependant, si vous avez décidé d’être végétarien.ne, vous ne pouvez pas être insensible à la cause animale ou à votre santé (ou les deux) et ainsi caché au fond de votre tête, une petite voix vous dit que de ne plus consommer de produits animaux du tout est un but à atteindre (si vous doutez de cela, cliquez ici).

Je vous propose de vous fixer une journée par mois – pour commencer – où vous ne consommerez aucun produit animal. Pour cela je vous proposerai en début de chaque mois des idées de recettes pour une journée complète. N’hésitez pas à me dire si vous les avez testées ! Cet article s’adresse bien évidemment à tout le monde, carnistes, flexitarien.ne.s, végétarien.ne.s et même végétalien.ne.s !

 

Pour ce mois-ci j’ai décidé de ne mettre que des plats assez rapides à concevoir ! Ça nous arrive à tou.te.s d’avoir un peu la flemme de cuisiner mais ce n’est pas une raison pour ne pas manger sainement… et végétalien 😉

Petit-déjeuner

Mon petit-déjeuner rapide favori. Vous trouverez ces gâteaux en magasin bio, ils sont tout simplement délicieux. Accompagné d’une banane et d’une boisson chaude. Parfait pour les matins où l’on est pressé !

 

Déjeuner

En me promenant à la Biocoop l’autre jour, j’ai eu la bonne surprise de tomber là-dessus et j’ai tout de suite voulu tester. Je ne suis pas une adepte des produits transformés mais quand on a la flemme de cuisiner c’est bien de pouvoir varier les plaisirs. Et ces nuggets sont vraiment bluffants !

 

J’ai choisi d’y joindre des brocolis cuits en 10 minutes à la vapeur et du riz garni de pesto. Attention quand vous choisissez votre pesto, « l’original » contient du fromage (souvent du parmesan). Il en existe des végétaux bien évidemment. Le tout recouvert d’huile de lin pour les omégas 3. J’ai accompagné  ça d’un jus de pamplemousse / kiwi / pomme / carottes réalisé à l’extracteur. Je ne vous cache pas que j’ai passé un très bon moment gustatif !

 

Dîner

Pour le dîner, j’ai improvisé avec ce qui restait (ça vous arrive souvent aussi, ne le niez pas). J’ai fait un bouillon miso-patate douce-chou kale-nouilles-graines de courge (ça sonne pas restaurant michelin comme ça ?). Franchement super simple à réaliser et une bonne façon de faire le plein de nutriments. Le chou kale contient du calcium (difficile à trouver pour les végétaliens). Les graines de courge sont riches en fer et en protéines… les patates douces sont riches en manganèse et en cuivre.

Ingrédients (pour 2 personnes) : Une patate douce, un cube de miso, 3 grosses feuilles de chou kale, des nouilles chinoises, de l’eau

1/ Épluchez votre patate douce et découpez-la en petits cubes que vous mettrez dans 1L d’eau bouillante pendant 15 minutes.

2/ Ajoutez ensuite votre cube de miso, remuez bien et ajoutez les nouilles et le chou kale (pour le préparer pensez bien à enlever la tige rigide au milieu de chaque feuille).

3/ Laissez cuire le tout 5 minutes avec un couvercle. Pendant ce temps faites griller vos graines de courge à la poêle que vous verserez sur le bouillon en dernier !

 

 

Et voilà ! Ce n’était pas si difficile non ? Vous pouvez le dire, c’était même délicieux 😉 On se retrouve le mois prochain !

QuotidienRecettes végétales

Les meilleurs burritos du monde – Recette

Posté par Loupche 6 mars 2018 0 commentaire

Salut salut ! Me voilà avec une nouvelle recette testée et approuvée par des vegan et non-vegan : des burritos absolument délicieux, sains et qu’en plus on peut manger avec les mains, miam !

Cette recette est extrêmement simple, il y a juste une série d’étapes. En soi, les burritos sont une manière de combiner plein de restes. Tu peux donc faire les différentes étapes séparément, et de toute manière tu peux tout garder au frigo.

Recette pour 4 personnes, 8 à 10 burritos

ÉTAPE 1 : La garniture

Il te faut les quantités que tu veux de riz (cuit, bien sûr) et de haricots cuits (moi j’utilise des azukis parce qu’ils sont très bons pour la santé, mais des haricots rouges ou noirs c’est cool aussi),  un oignon rouge et deux dents d’ail, un poireau et des champignons.

Dans une poêle à feu doux, mets un peu d’eau, fais revenir l’oignon et l’ail émincé quelques minutes, rajoute le poireau coupé très finement et les champignons coupés en tout petits morceaux. Tu peux rajouter de l’eau ou de l’huile pour que cela n’accroche pas. Quand tout est bien cuit, rajoute le riz et les haricots et combine le tout en rajoutant les épices que tu veux ! Petit conseil : sel, poivre, curry et ail en poudre.

ÉTAPE 2 : Le nacho cheese vegan

Bon, là j’ai suivi une recette géniale que j’ai trouvée sur YouTube, donc je te mets le lien juste ici, c’est très simple et délicieux !

ÉTAPE 3 : Le guacamole

Bon, moi je suis espagnole, donc le guacamole latino-américain avec plein d’ingrédients c’est pas trop mon truc. Tu prends deux-trois avocats, tu les écrases avec de l’huile et du sel, si on est en été tu rajoutes des petits bouts de tomate et voiiiilà !

ÉTAPE 4 : Faire chauffer les tortillas

Il te faut des tortillas au maïs ou au blé, tu en trouves à Biocoop et partout ailleurs (les faire soi-même c’est cool aussi, mais c’est long). Fais-les chauffer à la poêle une minute de chaque côté et c’est l’heure d’assembler le tout !

ÉTAPE 5 : Assembler et plier !

L’assemblage est facile : au milieu, tu fais des étages de nourriture, le guacamole puis la garniture puis le nacho cheese, comme présenté ci-dessous (attention à en mettre assez peu) :

Pour le pliage, c’est dur à expliquer en mots, donc je te mets une vidéo qui vaut mille paroles !

Et voilà le travail, c’est beau, c’est bon, je salive rien que d’y penser, bon appétit !

QuotidienRecettes végétales

Une journée vegan par mois – Février

Posté par Gomasio 12 février 2018 2 Commentaires

Pour beaucoup de végétarien.ne.s, passer le pas du véganisme paraît impossible. Je le sais, j’en étais. Les excuses sont nombreuses « je ne pourrai pas me passer de fromage » « j’ai trop l’habitude de cuisiner avec des œufs et du beurre… », « les produits animaux que je consomme sont bio ! » et j’en passe. Cependant, si vous avez décidé d’être végétarien.ne, vous ne pouvez pas être insensible à la cause animale ou à votre santé (ou les deux) et ainsi caché au fond de votre tête, une petite voix vous dit que de ne plus consommer de produits animaux du tout est un but à atteindre (si vous doutez de cela, cliquez ici).

Je vous propose de vous fixer une journée par mois – pour commencer – où vous ne consommerez aucun produit animal. Pour cela je vous proposerai en début de chaque mois des idées de recettes pour une journée complète. N’hésitez pas à me dire si vous les avez testées ! Cet article s’adresse bien évidemment à tout le monde, carnistes, flexitarien.ne.s, végétarien.ne.s et même végétalien.ne.s !

 

Petit-déjeuner

 

Pour le petit-déjeuner je vous conseille l’excellente recette de pancakes vegan de auxdeuxdelices elle est tout simplement parfaite. En tant que franco-américaine, les pancakes c’est un peu une religion dans la famille et il fallait vraiment que j’y trouve un substitut au risque d’être reniée par mes proches ! C’est chose faite. Pour ma part j’utilise la compote pomme vanille mais c’est un choix personnel, vous pouvez suivre la recette à la lettre !

Déjeuner

Pour le déjeuner, je vous propose une butternut farcie ! Alors certes, c’est vraiment la fin de la saison des courges mais il en reste encore quelques-unes sur le marché… Pour cette recette j’ai choisi d’adapter celle de Marie Laforêt de son livre « vegan » (la Bible à avoir chez soi pour tous les végétalien.ne.s !).

Ingrédients (pour 2 personnes qui ont très faim) : 1 butternut, 1 oignon, 100ml de crème de soja, 50g de protéines de soja, 2 gousses d’ail, de la sauce soja, un pot de miso blanc, du persil, de l’huile d’olive, du poivre, de la levure de bière

1/ Dans un premier temps, vous devez couper votre butternut en deux et l’évider (voir photo). Enlevez les graines mais gardez bien les parties du butternut consommable, on s’en servira après. Cuire les deux moitiés évidées au four pendant 45 minutes à 180°C.

2/ Pendant ce temps, dans un bol, mélangez deux cuillères à soupe de sauce soja avec une cuillère à soupe d’huile d’olive (ou de noix), deux bonnes cuillères à soupe de miso blanc, une bonne cuillère à café de persil, l’ail coupé en morceaux et du poivre.

3/ Ajoutez à cette mixture les protéines de soja et versez 250ml d’eau bouillante sur le tout afin de réhydrater ces dernières.

4/ Dans une poêle, faites revenir l’oignon, ajoutez les restes de butternut avec un fond d’eau afin qu’elles ne crament pas et faites cuire 15 bonnes minutes.

5/ Ajoutez la mixture de votre bol dans votre poêle (avec le jus !) et remuez le tout pendant 5 minutes au moins. Ajoutez la crème de soja et un peu de sel.

6/ Farcir vos butternuts (ajoutez la levure de bière par dessus) et enfournez pour 15 minutes. Ça se mange directement à la cuillère, c’est fondant, c’est une tuerie.

 

Dîner

Bon on va  faire le truc le plus simple du monde mais c’est tellement bon : une soupe de lentille verte (avec des croutons à l’ail).

Ingrédients (pour 2 personnes) : Une tasse de lentille verte, un oignon, de la sauce soja, du pain dur, de l’huile, de l’ail et du persil

1/ Faites revenir les oignons au fond d’une casserole avec un peu d’huile d’olive.

2/ Rincez les lentilles sous l’eau froide, ajoutez-les dans la casserole et recouvrez d’eau. Faites cuire 25mn à feu doux.

3/ Ajoutez la sauce soja en fin de cuisson (2 cuillères à soupe) et mixez !

 

Pour les croûtons, rien de plus simple : faites chauffer de l’huile d’olive au fond d’une petite poêle, ajoutez-y une bonne dose de persil et d’ail moulu, puis faites-y revenir vos bouts de pain dur. C’est TELLEMENT bon.

Et voilà ! Ce n’était pas si difficile non ? Vous pouvez le dire, c’était même délicieux 😉 On se retrouve le mois prochain !