CinémaCulture

Belgica, un film puissant et une BO qui dépote

Posté par Vincent Lautier 2 mars 2016 0 commentaire

Belgica est une comédie dramatique Belge (on s’en serait douté), réalisée par Felix Van Groningen, à qui on doit aussi l’excellent Alabama Monroe.

Le pitch est assez simple, Jo et Frank sont frères, ils se retrouvent dans le Bar « Belgica » ouvert par le plus jeune des deux : Jo. Les jours passent, le Bar devient un lieu incontournable du quartier, Franck décide de rejoindre l’affaire de son frère et d’agrandir le Bar, pour en faire une salle de concert et de de discothèque.

On suit cette aventure aussi entrepreneuriale qu’arrosée, de deux hommes qui passent d’un petit Bar de quartier à un énorme lieu de fête. Tout y passe, la fête, la fraternité, l’amour, la baise, la drogue, encore la drogue, la famille. Ce film passe tout au blender, et ne perd aucune miette de la nature humaine, dans tous ses états.

C’est très beau, c’est très long, le film semble ne jamais cesser, certains quittent la salle avant la fin, mais le film reste marquant, comme l’était Alabama Monroe.

Un film magnifique sur la mixité sociale, sur les rapports humains, sur l’ivresse, la liberté.
Ce film n’est clairement pas accessible à tous, peut sembler très ennuyeux, et pourtant je vous le recommande chaudement. On est là sur un beau mélange d’un Trainspotting et d’un Commitments.

belgica_bo

Et du coup, superbe transition pour évoquer la Bande Originale, qui est la merveille de ce film. Une prouesse réalisée par Soulwax, le duo a effet inventé 16 groupes fictifs, totalement crédibles et absolument géniaux, c’est mon coup de coeur musical du moment.

Laisser un commentaire

Vous aimerez aussi