Bien-êtreFoodSociété

5 conseils pour manger moins de gluten

Posté par Loupche 21 mars 2017 0 commentaire

Oui oui, je sais, le sans-gluten c’est un effet de mode, c’est idiot, on a toujours mangé du blé dans notre civilisation et blablabla. IL N’EMPÊCHE qu’on en mange beaucoup, mais genre VRAIMENT beaucoup. Pain, gâteaux, sauces, pâtes, céréales… Au cours de notre journée, on finit par ingérer une quantité astronomique de gluten, au vu de nos habitudes alimentaires.

Pourquoi réduire ? Même si très peu de gens sont réellement intolérants au gluten, réduire sa part dans ton alimentation augmentera nécessairement ton bien-être. Entre bien d’autres choses, cela soulage les douleurs articulaires (demande à ma maman), réduit les maux de ventre et favorise la digestion. Alors je te présente 5 conseils très simples pour réduire ta consommation de gluten !

1. Savoir où se cache le gluten

Déjà, le blé n’est pas la seule céréale à contenir du gluten. Il y a aussi l’orge, le seigle, l’épeautre, le malt, le kamut et l’avoine. Pas étonnant qu’on en trouve un peu partout ! Pas que dans tes pâtes au pesto, ta baguette et tes gâteaux au chocolat, mais aussi dans la semoule, les céréales du matin, la bière, la vodka et même la sauce soja. Conclusion : éliminer le gluten, c’est quasiment impossible. Mais on peut réduire la quantité qu’on ingère en réduisant la portion de ces aliments dans notre régime alimentaire.

2. Chercher le logo sans-gluten

L’avantage avec cette mode du « gluten-free », c’est qu’il est beaucoup plus facile de trouver des aliments certifiés sans gluten ! Il suffit de chercher le logo. Dans tous les magasins, tu trouveras un rayon de pâtes, gâteaux et autres bonnes choses sans-gluten. Bien sûr, c’est un peu plus cher que les aliments contenant du gluten, donc à toi de sélectionner et voir comment tu réduis ta consommation. 

2000px-Gluten_free_SVG.svg_

3. Remplacer le pain

Eh oui… C’est un gros sacrifice pour nous, pauvres Français qui tenons à notre baguette quotidienne… Mais ça en vaut la peine ! Ou, au moins, ne pas en manger une par jour, tu vois. Et puis il y a plein de solutions. Il existe de plus en plus de pains sans gluten absolument délicieux dans les boulangeries. Si tu veux des options plus abordables et très diverses, tu peux aussi manger des cracottes sans gluten ou des galettes de riz ou de maïs (juste, essaie, fais-moi confiance).

4. Remplacer la farine de blé

Farine de maïs, de riz, de coco (ma préférée <3), de millet… Il en existe vraiment des tonnes ! Tu les trouveras plutôt dans des magasins bios, et elles te permettront de remplacer la farine classique pour tous tes petits plats et pâtisseries. Sinon, il existe aussi des pâtes à tarte sans gluten déjà préparées qui sont délicieuses.

5. Préparer ton déjeuner à l’avance pour ne pas finir à la boulangerie

La boulangerie, c’est le temple du gluten. Sandwichs, croissants, petits pains, parts de tartes, croque-monsieurs, quiches… Impossible de sortir d’une boulangerie sans une dose de gluten monumentale ! Je ne dis pas que c’est une mauvaise chose hein. Mais s’y acheter son déjeuner tous les midis, ça peut faire mal au ventre — et au porte-monnaie. Alors prends quelques minutes le matin ou la veille pour te préparer un bon déjeuner. Une salade de riz ou de lentilles, une part de tarte ou des pâtes sans-gluten, tu peux faire plein de chouettes combinaisons ! Ma préférée du moment : du riz, des lentilles, des brocolis encore un peu croquants, du maïs, des radis coupés en tranches et des petits morceaux de fromage de chèvre. Ah ça y est je salive.

Laisser un commentaire

Vous aimerez aussi